On parle de plus en plus d'économie circulaire et de valorisation des déchets, que pensez-vous des opportunités offertes par ce concept ?

ecologie economie economie circulaire
5
8

2 réponses

il y a 3 ans par olivierChaillot
tout dépend de ce que nous appelons "opportunité(s)".
Ce type d'économie a déjà existé il n'y a pas si longtemps mais, pour ne pas affoler la population, le nom a changé ... la dernière fois que ce type d'économie s'est généralisée en Europe (milieu des années 30 => milieu des années 45) tout le monde parlait d'économie de guerre, les 10 années suivantes (jusqu'en 1955) ont été nommées économie de pénurie ... en fait, jusqu'à la fin des tickets de rationnement ...
Le retour à ce type d'économie (théorisée maintenant comme économie circulaire car elle intègre les contraintes environnementales qui n'existaient pas à l'époque) marque le début d'une phase de décroissance importante dont les premiers effets sont observables en Grèce (entre autre) ...
coté opportunité, pour répondre directement à la question, il semble évident que les premiers a se positionner sur les fonctionnement de demain (car personne ne vous l'a dit mais d'ici peu ce type d'économie sera généralisée) donc les premiers positionnés pourront bénéficier des levier existant encore ... ceux qui arriveront plus tard devront faire la mutation au forceps ...
si vous voulez aller plus loin, deux possibilités (entre autre ;)) vous lisez le rapport Meadow (1972) et sa mise à jour de 2010 ... vous suivez un des séminaires de réflexion prospective que nos organisons périodiquement (dubitare.fr/webroot/content_files/SEMINAIRE_REF...)...
3
il y a 3 ans par oimoci
C'est génial à l'échelle du territoire ! D'ailleurs les expérimentations mises en avant par Idris Aberkane dans un article sur Gunter Pauli sont assez enthousiasmantes : www.lepoint.fr/invites-du-point/idriss-j-aberka...

Pour une entreprise, c'est plus compliqué à mon sens, sauf à travailler en mode open-innovation : 2/3 entreprises + 1 ou 2 start-ups, 1 laboratoire de recherche, 1 école de design... et du financement public. Pour être circulaire, il faut du monde ;)

SI jamais un territoire ou une entreprise a très envie de tenter l'expérience pleinement, Skiller est à son service !
3
il y a 3 ans par GabrielleTrebesses
Et moi je suis au service de Skiller ! C'est un sujet passionnant, et complexe, d'accord avec toi oimoci pour dire que cela ne fonctionne qu'en collaboratif et non en cercle fermé, on réduit trop souvent l'économie circulaire au simple recyclage alors qu'il faut totalement revoir l'organisation des schémas productifs. Nous savons depuis Galilée que la terre est ronde, mais nous continuons à organiser nos schémas productifs sur un mode linéaire (j'extrais - j'utilise - je jette avec au mieux une pincée de recyclage à la fin). En France, on recycle de plus en plus, mais introduire des matières recyclées dans le système de production reste compliqué : inquiétudes sur la provenance/les contaminants, difficultés d'homologation, sans oublier le fait que le recyclé est parfois plus cher que le vierge (sur le PET par exemple). Bref il y a du chemin à faire, mais les entreprises ont tout intérêt à s'y mettre vite car comme le dit Olivier Chaillot, la transition est inéluctable.
3

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.