Bonjour les expert.e.s

J'aimerais avoir votre sentiment sur l'évolution de la grande distribution physique (en magasins de toutes tailles) à court et moyen terme à l'heure ou Amazon semble tout écraser sur son passage (tout en rachetant Whole Foods en 2017).

Pour l'alimentaire, le modèle mute peu à peu vers plus de proximité et de services.

Pour les autres univers (bricolage, ameublement, décoration, habillement, jouets...) l'avenir semble encore plus morose si on regarde les évolutions récentes aux USA. Le Monde titrait sur la lente agonie de la grande distribution américaine en aout dernier et la mort annoncée de Toys'R'Us au printemps n'a rien de rassurante, sans oublier que plus de 100 malls ont fermé aux Etats-Unis ces dix dernières années. Néanmoins, on pouvait lire dans Les Echos en décembre que l'E-commerce n'a pas tué les centres commerciaux.

Comment voyez-vous l'avenir de ces surfaces commerciales face à la concurrence exponentielle du e-commerce ces prochaines années ? Avez-vous des exemples de mutations réussies d'enseignes avec une part significative de l'activité réalisée en ligne ? Avez-vous connaissance de cas d'école en terme de web to store ?

Merci à tous.

e commerce grande distribution numerique e-retail mutation
6
6

4 réponses

il y a 11 mois par olivierChaillot

pour compléter la réponse de @ChristopheFantoni, il faut avoir une analyse systémique du sujet ... c'est un peu comme le marché de la domotique il y a une trentaine d'années ... devant un début prometteur et des taux de croissances à 2 chiffres, les supporters du secteur prévoyaient l'équipement de toutes les maisons dans la décennie à suivre ... juste ils avaient oublié de prendre en compte la volonté des clients et leurs comportements face à cette intrusion dans leur quotidien ... ce même phénomène à été observable il y a plus d'un 1/2 siècle avec la vente par correspondance ... qui ne représente toujours pas plus de 10 % de l'ensemble du marché tout créneaux confondus ... y compris le e-commerce d'ailleurs (il suffit d'aller vérifier sur le site de l'INSEE !)

j'ai le sentiment qu'il en ait de même pour le e-commerce ... devant des croissances importantes, les acteurs se voient déjà comme la grenouille devant le boeuf ! c'est oublier les comportements des clients, les problèmes de sécurité, la partie "données personnelles", la régulation du marché, les réactions des concurrents, ... et sans doute d'autres interactions qu'il sera intéressant d'observer :)

affaire à suivre !

5
il y a 11 mois par gmaison

Je pense sincèrement que le problème (ou la solution, au choix) ne se trouve pas dans la confrontation surfaces commerciales/commerces et le e-commerce.

Il se trouve surtout dans la logistique et l'expérience client.

Une excellente expérience client avec une logistique hors du commun seront les clés du succès de n'importe quel commerce (ou e-commerce).

Ensuite, s'il s'agit plus précisément des centres-villes, le problème est qu'en créant les surfaces commerciales en extérieur, nos chers élus ont en fait répondu à un besoin de notre temps : celui d'une consommation rapide pour perdre le moins de temps possible (parkings gratuits, efficience, efficacité et rapidité de l'achat, ...)

Et les fameux centres-villes doivent donc être réinventés, mais, à mon sens, pas du tout selon les axes habituels "du petit commerce de proximité". A mon sens, il faut recréer communauté et offrir une expérience émotionnelle, en lien avec du commerce ou bien culturel.

C'est ce que je compte proposer comme projet pour ma ville (et les autres villes de mon département). Mais ça risque de faire des noeuds au cerveau d'un certain nombre...

4
il y a 11 mois par ChristopheFantoni

Il y a, à mon sens, une gigantesque confusion dans une partie de votre analyse. Je m'explique. Lorsque le web est devenu une véritable référence dans les achats par correspondance, Toys'R'Us n'a pas voulu s'en occuper directement, préférant sous-traiter la vente en ligne au numéro un de la discipline, à savoir Amazon (et tout cela, par contrat).

Ensuite, lorsqu’Amazon a décidé en fin de contrat de prendre son indépendance et de se passer de Toys'R'Us qui, grosso modo, leur avait expliqué toutes les ficelles du marché du jouet au cours de leur étroite collaboration, Toys'R'Us a davantage fait une erreur stratégique en révélant tous ses secrets à un concurrent potentiel.

En clair : si Toys’R’Us se retrouve aujourd’hui dans la panade, ce n’est pas à cause du marché, mais bien à cause d’une erreur stratégique interne.

Pour finir, il faut savoir que le monde du jouet est un monde à part (dans lesquels j’ai eu l’occasion de travailler durant quelques années) où tout ce qui compte pour le fabricant (Hasbro, Mattel, etc.), c’est votre surface de vente. Et là, chez Amazon, on ne parle que d’entrepôts. Donc, au début, Amazon qui n’avait aucune surface de vente, a du revendre des jouets Toys’R’Us en allant les acheter directement chez le Toys’R’Us du coin. Et c’est en voyant le chiffre d’affaires exceptionnel fait sur ces jouets durant la période de Noël, qu’Amazon a cherché un moyen de pénétrer le marché. La suite, vous la connaissez...

3
il y a 11 mois par ChristopheFantoni

Précisons tout de même que la grande distribution est loin d'être morte quand on connait le fonctionnement réel (et non fantasmé) de ces enseignes. En clair, la grande distribution ne vous paye, vous, le fabricant, qu'après avoir vendu vos produits. Jamais avant. Pour avoir la facture bien avant, afin de passer par une solution d'affacturage par exemple, il vous faut le plus souvent jouer des coudes (bref, être très copain avec l'entreprise de grande distribution). En résumé : le fonctionnement général d'une entreprise de grande distribution ressemble davantage a du dépôt vente traditionnel avec pour seul avantage pour vous, le fabricant, une présence nationale. C'est cette position écrasante pour le fabricant, avec des paiements sans cesse reportés, qui fait qu'un grand nombre d'entre eux essaye aujourd'hui de trouver des solutions alternatives pour s'en sortir (ex : la vente directe).

Note : Carrefour, Auchan, Leclerc ou encore Amazon fonctionnent comme cela.

3

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.