Prenons un exemple... Skiller ;-) Le fil de discussion "conscientiser un comex de l'importance du digital" a généré 14 réponses et 20 réactions, précisément 8 réponses ayant généré entre 1 et 6 réactions et 6 réponses sans réactions directes et 93 like. Cela devient très vite dissuasif de reprendre le fil. Cela demande un effort cognitif certain si on a l'exigence de ne pas répéter des propos déjà formulés. C'est pour moi la limite très rapide de ce type d'interface linéaire.

interface utilisateur synthèse infobésité lecture rapide
5
1

11 réponses

il y a 3 ans par Klodeko
Certains sont à l'aise dans les interfaces linéaires et d'autres pas. Pour ma part ma prise de notes a changé en faisant pivoter ma feuille de 1/4 de tour (le début de la révolution?) et Freemind/freeplane est venu en support numérique (sourceforge.net/projects/freeplane/). La diffusion a été d'ailleurs virale dans l'entreprise. Je suis revenu à un mélange de Mindmap et de sketchnote (voir le série de livres Bikablo www.bikablo.com/) proche de la facilitation graphique (un stylo noir et un surligneur). Les supports de synthèse de type videoscribing sont aussi très intéressants pour la mémorisation mais ils ne sont pas numériques pour une exploitation ultérieur.
Pour "attaquer" des fils de discussion à plusieurs, la datavisualization et le text mining peuvent aider pour dépasser les jolis wordclouds (www.wordle.net/). J'ai eu à utiliser des softs pour attaquer des bases de commentaires en Voice of Consumer (millions de data) et ça s'est révélé très intéressant pour mettre du relief et des tendances sur les propos (plusieurs pistes sur www.kdnuggets.com/software/text.html). Il manquait néanmoins la couche d'analyse sémantique (parfois compensé par un thesaurus de synonimie) pour parfaire l'exercice mais ça permettait de bien résumer (j'ai testé les gratuits comme Wordstat)
Il n'en reste pas moins que la plupart ces techniques quanti portent en elles le risque d'extinction des signaux faibles quali qui sont parfois bien plus riches que les répétitions de discours. Il faut rester prudent car l'écho peut vite noyer le propos d'un individu.
7
il y a 3 ans par usercentric
merci pour toutes ces pistes !
Sur le sémantique + syntaxique, connaissez-vous ant'box www.antinno.com/ (une techno CEA) ?
Assez d'accord sur la prudence à propos des signaux faibles.
2
il y a 3 ans par Klodeko
@usercentric non je ne connaissais pas. Merci.
Je me rappelle le commentaire d'un directeur R&D de Nespresso lors d'une présentation du moteur de recherche sémantique Goldfire (IHS aujourd'hui). Il décrivait la GED dans laquelle ses chercheurs mettaient leurs travaux (Documentum). Il avait demandé quel était le taux de consultation des documents archivés (avec les champs et métadonnées qui vont bien pour faciliter la recherche) = 2%. "C'était donc un cimetière où seuls quelques corps sont exhumés pour des tests en paternité post-mortem" :)
Vu la masse de données et le nombre de personnes qu'il faut discipliner, une base "vrac" avec un moteur d'indexation plein texte comme antinno est effectivement le plus adapté. Restent les contenus multimédia où les logiciels DAM (Digital Asset Management) s'avèrent pertinents.
1
il y a 3 ans par Klodeko
@usercentric Un retour d'expérience à partager sur ant'inno ?
1
il y a 3 ans par Jean_Philippe_RYO
Naïvement : pouvoir intégrer ses propres remarques à celles déjà émises, dans un même post... Un peu comme on met à jour un doc à plusieurs sur Google doc... En traçant clairement les ajouts de chacun... Une sorte de réponse collaborative co construite ;)....
3
il y a 3 ans par MaximeFortelle
La solution est peut-être là. Pouvoir tracer l'échange au niveau du temps et du contenu pour identifier les temps forts d'une discussion. Un bon outils algorithmique couplé à un engagement des utilisateurs à liker/déliker le contenu pertinent ( ou pas).
6
il y a 3 ans par usercentric
oui plutôt d'accord
1
il y a 3 ans par GabrielPlassat
Tout à fait Denis, nous utilisons pour le moment les interfaces sans avoir beaucoup avancé par rapport au papier. Wikipédia n'est finalement qu'une encyclopédie avec des définitions dedans, seul l'hypertexte apporte qqc. Pour moi, Pierre Lévy est l'hyperCortex montre une voie prodigieuse pour mieux se voir échanger. Mais ce n'est pas pour demain ... plassat.wordpress.com/2014/04/23/avec-lhyperco...
3
il y a 3 ans par oimoci
C'est juste incroyable ce qu'on peut découvrir sur Skiller :) Merci Gabriel !
2
il y a 3 ans par usercentric
là on passe à la 4e dimension :-)
1
il y a 3 ans par GhalemOUADJED
Bonjour, tout juste inscrit ou plus exactement invité par @gmaison, je découvre la question posée par @usercentric à propos de ce qui se résume rapidement être l'interface utilisateur et plus exactement de la mise à disposition des "observations" et contributions à l'intention des utilisateurs de la Skiller app. Chacun sait que plus l'interface utilisateur et la visualisation des données d'une plateforme web est souple, agile, riche, plus les technologies employées pour les pousser sont pour le moins évoluées. En l'occurrence je détermine deux axes de réflexion forts pour parvenir à proposer un environnement enrichissant et pratique à la fois au sein de Skiller.
Le premier axe sur lequel porter une réflexion est la structure pour ne pas dire l'architecture, en posant la question simple qui est "comment sont organisées les données?", comment sont elles reliées ?, Existe t il par défaut un moyen de reprendre les noeuds (questions, réponses) et les liens entre les noeuds (questions source, réponses aux questions source, réponses aux réponses aux questions sources, observateur, contributeurs,...) (1). Si oui alors il est logiquement possible de produire une suite de recoupements logiques qui donnera à voir des indices de navigation et d'exploration des connaissances partagées sur la réseau Skiller.
Le second axe concerne le sens des questions ou leurs "thématiques" dans le but de proposer au cerveau des catégorisations qui l'aideront à interpréter les sujets disponibles dans cet environnement. L'idée est donc de produire une analyse textuelle (cela a été évoqué me semble t il) dans le but de faire émerger des mots clé par occurrence, et pourquoi pas des co occurrences et des concordances ainsi que des concepts sur la base d'une hiérarchie de classes comme un thésaurus par exemple. Et donc une analyse stochastique ou algorithmique des contenus ainsi qu'une analyse contrôlée sur la base de thésaurus, cela sur des textes en langue française.

(1): je définis à priori un observateur comme celui ou celle qui pose une question source, un contributeur celui ou celle qui répond à la question source ou aux réponses, une question source comme étant la question qui est à l'origine d'une série de contributions.
3
il y a 3 ans par usercentric
Cela alimente la discussion ébauchée ici (et certainement ailleurs...) : skiller.fr/question/1184
2
il y a 3 ans par usercentric
Il est intéressant de constater que l'intégralité des réponses orientent vers des solutions techniques et qu'il n'y en a pas centrée sur l'intervention humaine :-)
Il me semble que des jardiniers me semblent autant nécessaires que du code. Et bien sûr leur rôle n'en sera que décuplé avec un code bien développé.
3
il y a 3 ans par dgimmig
Sur ce point, j'aimerai bien avoir l'avis de ceux qui ont participé à cet échange sur la facilitation graphique skiller.fr/question/2704, notamment @florencerigneau ... encore une question à suivre sur skiller :)
1
il y a 3 ans par oimoci
Denis, c'est vrai que nous avons la chance d'avoir des contenus d'une incroyable qualité sur Skiller... La question est très intéressante ! Je m'interroge beaucoup à ce sujet...
Il y a probablement des réponses du côté de la datavisualisation (il y a des as du sujets sur Skiller)... mais je me demande parfois si on ne devrait pas aussi proposer d'autres types de media (son-video).
Tu connais peut-être Bobler dont @SophieHAlliot est cofondatrice, c'est à mon humble avis une réponse très intéressante...
2
il y a 3 ans par YaelAzoulay
je m'interrogr bcp sur ces questions aussi. La dataviz, les cartes (mind map et conceptuelles) et sans doute une réflexion sur le design V2 de la pres question/reponse skiller sont des pistes à creuser. Je ne crois pas pour l'heure aux pistes son video sans un gros travail de montage. Qu'en dites-vous ?
2
il y a 3 ans par usercentric
Oui j'ai un peu pratiqué Bobler (pas assez) et le pluri-média me semble pertinent, notamment parce que l'être humain a besoin de switcher d'un mode de communication à un autre en fonction de son humeur.
Avoir le choix parmi plusieurs modalités : c'est la leçon d'ergonomie informationnelle que j'ai retenue avec mon premier pda (Palm Pilot 512).
2
il y a 3 ans par usercentric
@ YaelAzoulay : sans montage tout à fait mais pourquoi ne pas avoir des cartouches son ou vidéo en appui d'un contenu texte ? Et avec le text-to-speech (et vice versa), on aurait le choix. Sans parler du fait qu'il serait agréable d'entendre la voix de personnes que l'on n'a jamais croisé physiquement.
2
il y a 3 ans par DidierdeThoisy
Sur un autre fil @BYSP parlait de freemind open source avec un tuto ici www.framasoft.net/article3854.html
2
il y a 3 ans par Klodeko
Newsletter n°7 => pbs.twimg.com/media/CBN9iKIWUAA9RXj.jpg:large :)
2
il y a 3 ans par oimoci
Merci Claude pour ce beau cadeau :)
Tu utilises quel outil/logiciel en plus de ton talent ?
2
il y a 3 ans par Klodeko
@oimoci j'utilise un générateur de texte en ligne pour capturer le mot de fond puis tagxedo (www.tagxedo.com/app.html) pour générer un nuage à partir des mots de la newsletter 7 ajusté dans (ou autour) de l'image. Ensuite... un peu d'habitude.
Un autre exemple en remerciement app.box.com/s/yb63fdzm8n8ehbc8i89cp8vv6w6ivtrx...
5
il y a 3 ans par oimoci
C'est juste génial ! Je suis comme un enfant devant ma photo ;)
Merci pour tes remerciements et merci de partager tes compétences sur Skiller :)
2
il y a 3 ans par usercentric
Et vous arrivez à nous engager sur un chemin poétique, superbe !
3
il y a 3 ans par GuillaumeBeuvelot
Il faut certainement chercher dans les solutions de data visulation .... je n'en connais pas vraiment mais en reformulant la question avec ce tag , la communauté saura peut être répondre .

visual.ly/learn/data-visualization-tools
opendata-tools.org/en/visualization/
Il y a peut être également de bons exemples ou usages dans des topics sur www.scoop.it #content #management

Dans les incubateurs ou accélérateurs de startups type #C@mping , #C@ntine , ou quelqu'un à la mélée numérique pourra citer des outils répondant au besoin
1
il y a 3 ans par usercentric
oui c'est une dimension indispensable qui permet d'autres formes de navigations sollicitant d'autres neurones.
1
il y a 3 ans par gmaison
Corollaire à la question de Denis :
existe-t-il des outils qui utilisent le BigData et l'analyse sémantique pouvant alors générer ces synthèses ?
1
il y a 3 ans par usercentric
Il faudrait voir du côté de certains labos comme le www.limsi.fr/ ou le www.lip6.fr/ qui ont expérimenté sur la synthèse d'écrits.
1
il y a 3 ans par GabrielPlassat
et je vous conseille mnemotix.com/blog/ Smartup en Ingénierie des Connaissances et Web Sémantique !
1
il y a 3 ans par GhalemOUADJED
Je viens d'installer un docker de notre solution Qualimine qui compulse du discours français sur une base d'algos et sur une base de thésaurus.
Une api permet de recevoir les résultats d'analyses au format .json, ce qui autorise ensuite la production d'une visualisation à l'aide d'outils open source.
Je laisserai ce docker en place quelques jours pour vous permettre de le tester : 46.105.59.176 (qualimine2/qualimine2015).
2
il y a 3 ans par dgimmig
J'ai découvert Infranodus.com il y a quelques jours. Je suis en train de le tester sur mon fil twitter et evernote. Encore quelques difficultés avec le français mais je trouve l'expérience déjà enrichissante.
1
il y a 3 ans par usercentric
merci pour cette piste !
1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.