Nous travaillons sur @FrenchWork avec @oimoci et je m'interroge sur comment transformer tous les freelances qui travaillent déjà dans les cafés en utilisateurs de nos services. Pas forcément sur le service de réservation de table dans les restaurants directement, mais un des enjeux de notre projet c'est d'accompagner les mutations du travail et de permettre aux indépendants de mieux travailler. Comment pouvons nous les aider (c'est aussi pour cela que Skiller est né).

Plusieurs questions dans ce sens:

  • Si tu travailles de temps à autre dans un café, quelles sont tes motivations? Peux-tu m'en dire plus sur la fréquence, les circonstances, les bonnes surprises?
  • Quels sont les problèmes que tu as pu rencontrer dans ces espaces?
  • Qu'est ce qui serait utile pour "mieux" être/travailler dans ces moments là?

Merci d'avance!

freelance frenchwork market fit
7
8

9 réponses

il y a 2 ans par CraissacLJM

Bonjour à toutes et à tous et bonjour Sébastien :) ! 

Voici mes éléments de réponse : 

  1. Je travaille effectivement de temps en temps dans des cafés, le but est pour moi de changer mon cadre de travail de façon ponctuelle, sur des projets nécessitant plus de créativité que les tâches du quotidien. Je continue d'avoir besoin d'un lieu de travail fixe que je complète avec des sessions flexibles dans des cafés (comme par exemple demain sur un projet de rédaction). 
  2. Le problème principal que j'ai rencontré est un problème de légitimité pour travailler dans ce type d'espace avec la question pesante "est-ce qu'on va bientôt me dire de partir" ? En plus de cela, les problèmes de WIFI et de prise(s) électrique(s) sont courants (sauf pour les restaurants de FrenchWork bien sûr :). 
  3. Pour mieux travailler et se différencier, je me suis rendu compte que le relationnel avec le propriétaire et / ou les serveurs est essentiel, je continue d'ailleurs d'aller dans certains restaurants de FrenchWork où je me suis très bien senti. Naïvement peut-être, j'aime me sentir considéré quand je travaille dans ce type de lieu, échanger et interagir. 

Voilà, voilà, je ne vous dérange pas plus. Longue vie à @FrenchWork :zap:

5
il y a 2 ans par olivierChaillot

Il m'arrive de travailler dans des cafés ou des restaus, quand je suis en déplacement ou entre 2  rendez-vous ... au delà des aspects "confort" (bruit, place disponible, siège, ...) l'aspect débit et sécurité informatique constitue un élément important qui m'a conduit à avoir ma propre clé de connexion pour garantir et le débit et la sécurité ... 2 éléments que je ne pense pas trouver dans l'offre frenchwork (mais peut-être parce que je suis mal informé ?)

il m'arrive également de donner des rendez-vous dans des cafés ... et là (frein au changement oblige) je préfère des lieux que je connais déjà ou que mon interlocuteur connais. Là encore calme et isolement sont au programme de mes besoins.

3
il y a 2 ans par ArnaudLemoine

Bonjour,

1 - Je bosse une fois par semaine dans les cafés ...; pratique pas cher (3 euros la demi journée soit le prix de deux cafés). Pourquoi ? Pratique pour des RDV...connexion wifi partout..

2 - Aucun problème en particulier..

3 - Rien..

2
il y a 2 ans par ArnaudLemoine

De plus @SebastienHordeaux je ne vois pas ou est le progrès de payer demain un service qui est aujourd'hui gratuit.. sauf si effectivement il y a une réelle valeur ajoutée... valeur que je ne vois pas encore à ce jour.


A++

3
il y a 2 ans par SebastienHordeaux

C'est bien ce que je cherche :)

3
il y a 2 ans par usercentric

Q1 : spontanéité, rapidité de solution quand on ne connait pas.

Q2 : le silence ! Cela devient un vrai luxe. Soit il y a de la musique a donf, soit le lieu n'est pas conçu pour amortir les bruits. Et puis la machine à café qui brouille ton appel tel.

Au fait, pourquoi ne viens-tu pas au Transformateur numérique ? ;-)

www.anact.fr/le-transformateur-numerique-je-ca...

fing.org/?Lancement-du-Transformateur

3
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

C'est bien là le problème : la musique à fond, de partout, ne permet pas la concentration. Et pour moi, il ne s'agit pas d'un luxe, mais d'une véritable obligation. D'ailleurs, si je travaille essentiellement la nuit, c'est bien pour avoir un silence total.

De plus, je n'habite pas sur Toulouse. J'y ai juste quelques très bons copains, ainsi que plusieurs clients. Pour des raisons évidentes, il m'est donc impossible de me déplacer au "Transporteur numérique"...

410
1
il y a 2 ans par samhee

Bonjour,

Il m'est arrivé de travailler dans des cafés, mais le plus souvent ce fut pour des réunions/rendez-vous. N'ayant pas de bureau dédié à mon activité, cela est plus simple pour moi et pas cher, le prix d'un café ou deux :) Je privilégie les cafés des hôtels dit d'affaires, qui sont souvent le lieu de tels rendez-vous. Il n'y a pas de musique envahissante, et les personnes là sont souvent en train de travailler ou de faire des rendez-vous. Le personnel ne vous demande pas de partir, en tous cas cela ne m'est jamais arrivé.

Le seul frein au travail que je vois c'est effectivement la connexion wifi peu sécurisée et le courant électrique :) Par contre, cela permet de sortir de son isolement... quant à l'accompagnement, pourquoi pas, mais là je ne vois pas...

3
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Personnellement, quand je travaille, je recherche avant tout le silence. "Travailler" signifie pour moi me concentrer, de pas être dérangé, etc. Bref, d'avoir l'esprit à ce que je fais. Voilà pourquoi il m'est impossible de travailler dans un café.

89
2
il y a 2 ans par FredericLibaud

Une des difficultés dans ce genre d'endroit sera le bruit ambiant.

Difficile en effet, pour le propriétaire de l'établissement de privatiser totalement celui-ci, toutefois il aura peut-être la possibilité de réserver une salle à cet usage.

Une autre remarque concernant ce sujet, c'est la problématique de confidentialité. En effet, pour ma part je travail avec mes clients qui parfois me transmettent des informations relativement privé. J'accède à des données plus ou moins sensibles, des données personnels par exemple. Travailler dans ce type de lieu ne facilite pas forcément le respect de cette confidentialité.

2
il y a 2 ans par FranckLenoir

Je ne suis pas Freelance et pourtant j'adore travailler dans des bars ou restaurants (une vieille habitude). Souvent en attendant un train ou entre 2 rdv. Par contre jamais pendant l'heure du repas ou le soir. J'aime quand il y a du mouvement "non pro" autour de moi. Comme le bruit à tendance à me dissiper je mets un casque. Dans ces cas là je me concentre sur des activités offline donc pas de pb de connexion. Si nécessaire ma 4G me suffit amplement. Jusqu'à aujourd'hui je n'ai rencontré aucun problème et comme je demande la permission avant au bar je ne culpabilise pas. Souvent je laisse un pourboire pour l'électricité, surtout quand on bougé les tables pour me mettre à côté des prises :-). C'est arrivé plusieurs fois. A vrai dire de mon point de vue je n'identifie pas d'intérêt à officialiser des offres. Je vois même cela comme potentiellement bloquant si des bars me demandent de payer (je ne connais pas l'offre @FrenchWork).

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.