Bonsoir,
Voici ma première question pour me lancer sur Skiller.
C'est au départ une question pour les TNS, les freelance, les indépendants, mais finalement elle peut concerner un peu tout le monde.
Ce n'est pas facile de travailler seul, de se donner des objectifs et d'alterner les périodes de forte activité et celles beaucoup trop creuses. Ne vous arrive-t-il pas de remettre au lendemain un certain nombre d'actions et de passer trop de temps sur les réseaux sociaux tellement chronophages ?
Comment vous organisez-vous ?
Comment faîtes-vous pour rester motivés et actifs ?

freelance motivation organisation procrastination
10
5

19 réponses

il y a 3 ans par laetitia
Acceptons la procrastination comme un moment de prise de recul nécessaire !
Après tout, hein, pourquoi l'autoflagellation ?
En acceptant qu'il y ait des jours avec (bcp d'activité, énergie inépuisable, abattage des dossiers pas rigolos, genre compta ...) et des jours sans (pffff! Pas envie aujourd'hui !), je trouve que ma vie va bien mieux !
Donc, j'ai sciemment effacé le mot "procrastination" de mon vocabulaire au profit "productivité variable". Ouais.
11
il y a 3 ans par IsabellePruvot
C'est très juste Laetitia, apprendre à s'accepter tel que l'on est, avec des hauts et des bas, prendre un peu de recul et ne pas toujours être la tête dans le guidon c'est important :)
3
il y a 3 ans par DenisBARNEOUDROUSSET
Je suis d'accord qu'il ne faut pas dramatiser la procrastination, il faut accepter des temps fort et des faibles (en intensité mais aussi en valeur). Néanmoins il faut prêter une attention particulière au fait que les journées ou moments sans prennent le dessus. Et surtout "comment" et "quand" je rattrape ce que je n'ai pas fait. Sinon c'est le début des problèmes.
4
il y a 3 ans par GabrielleTrebesses
Tout à fait d'accord Laetitia !
2
il y a 3 ans par IsabellePruvot
Bonjour Sylvie,
Ma méthode pour lutter contre la procrastination c'est dans un premier temps de m'interroger sur le pourquoi de celle-ci. Qu'est ce qui m'empêche d'accomplir ces tâches aujourd'hui ? Quels sont mes freins à l'action ? Comment puis-je rendre certaines tâches pénibles plus agréables ? Quelles sont les mises en action immédiates que je peux planifier ? Je me fais ensuite une to do list avec le descriptif des tâches à mener (selon la méthode GTD), il me semble important ensuite de ressentir et d'ancrer le sentiment de satisfaction et de libération lorsque les actions ont été menées à terme.
Je mets en général à profit les périodes d'activité creuse pour passer plus de temps sur la veille, la prospection ou pour m'inscrire sur un Mooc, l'apprentissage est stimulant et permet de garder cap et dynamisme.
Enfin rien ne vaut l'échange et le partage de pratiques, sur Skiller ou via des réseaux/clubs de professionnels . Se rendre sur un tiers lieux en compagnie d'autres entrepreneurs est également beaucoup plus enrichissant et motivant que de travailler seul de chez soi.
6
il y a 3 ans par SylvieClergerie
Bonjour Isabelle,
On sent la coach dans ta réponse :) ! Tu donnes beaucoup de bonnes idées, et je retiens les idées de se former, et des rencontres qui enrichissent et remotivent.
Tu as tout à fait raison de noter qu'il faut prendre le temps de sortir et d'échanger. Je pense que ce n'est jamais du temps perdu.
Merci.
4
il y a 3 ans par GabrielleTrebesses
Bonjour Sylvie,
C'est une question que je me suis beaucoup posée à mes débuts en freelance, il y a ... 10 ans déjà ! Avec le temps ça s'est réglé tout seul. Je suis plutôt organisée et j'ai toujours respecté les délais, parfois avec un "coup de bourre" dans la dernière ligne droite, et ça m'arrive encore. En fait, quand je remets à plus tard, c'est souvent que je sais que je peux me le permettre, ou que je ne suis pas assez motivée pour le faire... donc comme certains ici, je planifie des choses que j'aime faire, comme une sortie running ou vélo, une conférence en ligne, une expo... ça me pousse à finir plus vite pour profiter de mon temps libre. Mais j'ai aussi appris à être plus tolérante avec moi même, on ne pas peut être tout le temps à fond et les périodes plus cool permettent de se régénérer les neurones !
6
il y a 3 ans par gmaison
Je lutte rarement... En règle générale, je place des rdv sur mon agenda. Ca me donne une visualisation sur une échelle de temps qui me correspond très bien dans ma visualisation. Ensuite, je garde mes e-mails en non lus. Ca veut dire que je dois traiter ou garder en mémoire... Je ne me rappelle pas nécessairement les raisons, mais bon... je n'ai qu'à me remettre dans le mail non lu. Et tout le contexte me revient en mémoire... Et alors je priorise.
Et puis il y a les urgences, les que de toute façon ta conscience pro, la loi, les je-ne-sais-quoi qui font que tu as obligation et ne peux faire autrement...
et puis... ben y a des trucs qui passent à l'as. Et s'il y avait une urgence pour quelqu'un, il me le rappelle. Sinon, c'est que ce n'était pas important pour lui non plus... Il est fou de voir qu'il y a beaucoup de choses de cet ordre.
Bref, j'ai essayé un peu toutes les méthodes d'organisation, todo lists sur papier, sur des outils en lignes, sur des app smartphone, avec des outils en mindmapping, avec excel, GTD, etc... et... je n'ai jamais réussi à trouver le meilleur outil, sauf peut être Trello (trello.com). Il est claire que cette (anti-)organisation peut me desservir parfois. Mais jusqu'à présent, jamais sur l'essentiel.
il y avait une question qui ressemblait un peu à celle-ci : skiller.fr/question/291
5
il y a 3 ans par SylvieClergerie
Je viens de lire la question de @pcouzon et les réponses. Intéressant.
Je gère un peu comme toi @gmaison et j'essaie d'améliorer mon organisation, mais finalement tu as raison, ça fonctionne pas si mal :) ! Je ne connais pas Trello, je vais tester.
3
il y a 3 ans par laetitia
Idem, je me reconnais bien là ! Et c'est grâce à Skiller (hum, peut être bien grâce à toi @gmaison ) que j'ai découvert Trello, mais même là, je fini pas me lasser et revenir à mon cher agenda fourre tout ...
4
il y a 3 ans par gmaison
@laetitia j'ai fait plusieurs essais pour utiliser trello... Et encore, je l'utilise pour une raison bien précise : pour ma curation, j'ai une liste des articles à lire, une liste des articles à publier (où j'ai mis mon commentaire) et une dernière liste des articles publiés.
Mais mes outils principaux restent ma messagerie (avec le lu/pas lu) et l'agenda (s'il y a un truc vraiment important, je le mets dedans avec une alerte... sinon...)
3
il y a 3 ans par CorinneZabeth
Ne pas lutter, accepter cette météo, cesser de culpabiliser et profiter de cet état pour s'accorder du temps, se ressourcer, oublier ce qui peut parfois peser, bref refaire le plein!
5
il y a 3 ans par HGAD_Consulting
Bonjour @SylvieClergerie, c'est très simple; en free lance, on est sur tous les fronts en même temps : de la production, prospection, réseautage, offres, relances,... et donc pas le temps de se poser la question. Par contre, il est vrai que je suis parfois tenté de rester sur internet à chercher des infos, startup, faire de la curation alors que j'ai autre chose à faire. Du côté organisation, je privilégie les heures ouvertes pour l'interaction avec extérieur (clients, prospects, ...) et je fais le fond matin et soir. Veille, réseaux sociaux se fait le matin tôt (il est 7h55) ,midi et tard le soir.
En conclusion: je ne connais pas ce mot, et je ne veux surtout pas le connaître !
4
il y a 3 ans par SylvieClergerie
Bonjour @HGADConsulting, Merci pour ta réponse. Belle organisation :) !
2
il y a 3 ans par MauricetteFRATY
Bonjour. J'ai quitté un CDI dans un grand groupe pour créer ma société et je me reconnais dans votre question :) Je tente de vaincre la tentation de la procrastination dans ma vie privée comme dans ma vie professionnelle. Pour cette dernière, j'organise des temps dédiés pour les réseaux sociaux, je profite des attentes en tout genre pour y accéder via mon smartphone. J'utilise la méthode dite de la check list : je me note des actions à faire avec des objectifs réalisables et réalistes que je coche au fur et à mesure ce qui est un anti anxiogène...Je ne vais jamais dormir sans avoir noté mes idées ou mes actions, c'est une technique apprise il y a 20 ans en stage de "gestion du temps". Bon courage
4
il y a 3 ans par SylvieClergerie
Bonjour @MauricetteFRATY . Merci pour avoir partagé tes secrets d'organisation. J'aime bien ton idée de noter les actions ou idées avant d'aller se coucher. Ça permet certainement de bien dormir sans y penser. Bon week-end.
2
il y a 3 ans par LaurentAdam
Bonjour,
Comme j'ai une fâcheuse tendance à procrastiner pour un oui, pour un non, je ne me fais pas de cadeaux. Par exemple, je saisis mes données comptables au fur et à mesure dans mon logiciel de compta. Ainsi, pas le temps de remettre au lendemain. Idem pour la facturation. Je ne laisse pas submerger. Je facture immédiatement après la livraison. Pour les charges, j'ai tout mensualisé.
Quant aux réseaux sociaux, je me refuse à y aller en dehors des pauses thé ou café (5 minutes maxi toutes les 2 heures). Pour rester motivé, je cours 30 minutes tous les jours. Si je suis fatigué, je remplace les 30 minutes de jogging par 15 minutes de marche ou par 15 minutes de sieste. Enfin, après toute cette organisation forcée (qu'on appelle discipline mais que j'appelle confort au travail), je me laisse aller à la procrastination car c'est un trait de caractère de l'être humain. Ces moments que l'on passe à "glander" sont propices au repos et à la réflexion.
4
il y a 3 ans par SylvieClergerie
Bonjour @LaurentAdam, Ah enfin quelqu'un qui comme moi a une tendance à procrastiner :) ! Tu as raison, ces moments ont aussi le mérite d'aider à la réflexion. Ta discipline est très intéressante mais me paraît trop stricte pour me convenir. Par contre, je suis à 100% d'accord pour inclure des séances sportives qui dynamisent, décompressent et permettre de se remettre au travail avec entrain. Bon week-end.
3
il y a 3 ans par Manu31
Perso, je suis fan des "to do lists".
Un plan d'activité par semaine, par mois. Je coche quand c'est fait et je passe à la suite en fonction des priorités que j'attribue. Ainsi il y a toujours un truc en cours, à faire , à vérifier.
Pour les "trous" j'ai une rubrique "veille" et "nouveaux projets/idées". Avec les RDV pas de temps pour le 'fare niente'. Les réseaux sociaux c'est 1/2 heure / jour max le matin ou le soir pendant que je grignote un truc ...
4
il y a 3 ans par SylvieClergerie
J'aime aussi les To Do Lists mais peut-être trop... car trop de To Do Lists tuent mon organisation ! Il me faut apprendre à gérer les priorités.
Je retiens ton idée "veille" et "nouveaux projets/idées" qui permet d'utiliser les temps creux efficacement. Merci @Manu31 pour ta réponse, et bon week-end.
2
il y a 3 ans par MissSkiller
Miss Skiller a un secret à partager avec vous chère Sylvie ! Passer des heures à apprendre et partager sur Skiller.fr ;)
4
il y a 3 ans par SylvieClergerie
Excellente idée @MissSkiller :) ! Bon week-end à apprendre et partager pour notre plus grand plaisir.
3
il y a 3 ans par DenisBARNEOUDROUSSET
La programmation dans l'agenda, avec un code couleur en fonction des activités (urgente, important, activité que l'on aime faire...). Le but est d'avoir un agenda rempli avec un brassage d'activités diverses et variées qui donne envie. Une journée où l'on a que des activités que l'on aime pas faire est le meilleur moyen pour les repousser. Alors que se dire qu'après une activité déplaisante on a une activité que l'on aime faire mais que l'on est obligé de passé par cette étape est plus stimulante. Et pour compléter une to do list d'activités qui ne sont pas programmées et qui seront faites lorsque j'aurais un temps libre. Dernier détail important ce n'est pas tout d'avoir un agenda et de le remplir, il faut surtout l'ouvrir (papier ou informatique).
4
il y a 3 ans par SylvieClergerie
C'est une bonne idée de prévoir des activités que l'on aime faire (curieusement ce sont des tâches que l'on ne remet pas au lendemain :) ! ) et de les mixer avec les tâches plus ingrates. Et ce n'est pas bête de préciser d'ouvrir son agenda car les journées de procrastination, je peux avoir tendance à le laisser fermé. Merci pour tes conseils. Bon week-end.
2
il y a 3 ans par PierreBlanchet
Je n'utilise pas de todo list parce qu'elles sont, pour moi, inutiles (1. je sais que j'ai à faire et 2. une longue liste rajoute plus de stress qu'autre chose). J'utilise plutôt un petit logiciel/timer basé sur la méthode Pomodoro (fr.wikipedia.org/wiki/Technique_Pomodoro) pour me donner un cadre plus strict de périodes de travail sans interruption.
4
il y a 3 ans par DenisBARNEOUDROUSSET
L'idée est intéressante mais j'ai peur qu'en découpant aussi souvent le coût d'entrée soit important.
2
il y a 3 ans par SylvieClergerie
J'avais déjà entendu parler de cette méthode mais je n'ai jamais testé. Je vais tenter. Comment s'appelle ton logiciel/timer @PierreBlanchet ?
1
il y a 3 ans par PierreBlanchet
Il n'y a pas vraiment de difficultés à mettre en place la méthode si les tâches sont facilement "tronçonnables" en tranches de 25 min. J'utilise l'application Pomodoro pour Android mais n'importe quel timer peut faire l'affaire (il y a aussi pomodoro.cc/ directement accessible en ligne).
2
il y a 3 ans par IsabelleBecuywe
Merci Pierre pour cette information. Je ne connaissais pas cette méthode. Je ne sais pas si elle est adaptée à mon travail, mais ça aiguise ma curiosité. Je vais me pencher dessus!
1
il y a 3 ans par PatriceFornalik
Bonjour,
C'est une question compliquée car la procrastination est un comportement qui peut s'expliquer de pleins de manière différentes et donc requérir des solutions différentes.
La première question à ce poser, c'est de savoir si cela nous pause problème sinon pas la peine de s’embêter ;-)
Dans le cas contraire :
L'acte de reporter peut être lié à une peur, comprendre l'origine de la peur et revisiter ses croyances sur le sujet peut suffire.
Elle peut aussi être liée à un manque de motivation, dans ce cas trouver une façon plus en phase avec nos penchant naturels peut aider (faire sa compta en musique pour un profil philosophe, rajouter du piquant en se chronométrant pour un compétiteur...)
Elle peut être liée à une problématique de confiance en soi, relativiser les enjeux, amener la personne sur des niveaux de valeur ou d'engagement peut y aider.
Elle peut être liée à des aversions/anti-valeurs on ne supporte pas de devoir faire tel ou tel chose et dans ce cas là atténuer la vision négative associé à la valeurs évitée fonctionne bien.
Elle peut être liée à un comportement que l'on s'interdit inconsciemment par peur du ridicule. il faudra alors reapprivoiser le comportement en question progressivement...
En fait il n'y a pas une mais des procrastinations, ce qui rend difficile les recettes miracles.
Bonne procrastination à tous ;-)
Patrice
4
il y a 3 ans par LaurentAdam
Oui @SylvieClergerie, j'ai tendance à procrastiner mais j'ai constaté que le "remettre à demain" peut devenir un facteur de stress. Stress de ne pas savoir où en est précisément (je parle des tâches comptables, par exemple), stress de devoir faire les choses dans l'urgence à force de les avoir repoussées encore et encore (c'est que le début d'accord, d'accord, comme dit la chanson :-D), stress de devoir travailler davantage sur une courte période pour tenir les délais.
3
il y a 3 ans par SylvieClergerie
Personnellement, ça ne me déplaît pas de travailler dans l'urgence. Souvent, ce stress me permet d'être efficace et créative.
2
il y a 3 ans par ThierryArene
Une fausse manip et hop mon Post qui disparait... L'apprentissage de Skiller se fait progressivement.
Pour réponse au sujet de MyPortal, c'est effectivement une solution CRM mais vraiment collaborative.
Elle fait partie des solutions que nous promouvons et qui a un très bon rapport qualité-fonctionnalité-Prix. On peut en parler quand tu veux.
3
il y a 3 ans par laetitia
Hello Thierry, je pense que ce post te fait des blagues et qu'il vient répondre à une autre conversation que celle de Sylvie sur la procrastination ;-)
Mais vu que mon actualité du jour oscille entre procrastination et ERP, je récupère ton info sur MyPortal au passage ! Merci !
2
il y a 3 ans par usercentric
Le mal par le mal ! Lancer une première action, lancer une deuxième action et procrastiner la deuxième en avançant sur la première. Ca peut aussi marcher avec une troisième action, tout dépend du niveau d'atteinte du mal...
3
il y a 3 ans par SylvieClergerie
Une façon parfaite pour s'éparpiller .... ma tendance naturelle :) !
1
il y a 2 ans par FlorianeGarcia

J'avoue ne jamais faire ça où presque.

On me croira ou pas mais depuis le début que j'ai un planning "ferme" et une to do list j'avoue ne pas etre débordée et ce depuis 5 ans 

Et avoir un emploi du temps avec des horaires normaux.... avec meme des jours off.

evidemment tout dépend du domaine d'activité.

La réponse d'Isabelle est très bien à savoir pourquoi reporter ces tâches vu que dans tous les cas personne ne le fera à notre place, qu'est-ce qui nous dérange dans le fait de le faire. Ne serait il pas mieux de la sous traiter ...pour faire ce que l'on aime et ce pour quoi on est doué ...

3
il y a 2 ans par fdomon

Moi je remets cela au lendemain 

2
il y a 2 ans par laetitia

Une belle explication sur ce succulent TedX :
www.huffingtonpost.fr/2017/03/25/journee-de-la-...

2
il y a 2 ans par SylvieClergerie

Merci :-) ! A regarder absolument !

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.