Bonsoir à tous,

Je suis en pleine création d'entreprise. Je souhaite commercialiser en GMS et CHR ma boisson que je mets au point actuellement avec un laboratoire partenaire. Boisson à base d'alcool n'existant pas sur le marché Français. Mon projet est donc l'élaboration du produit => la production en usine puis la commercialisation.

Je me demandais vers quelles structures je pouvais m'orienter pour avoir de l'aides et un accompagnement ? 

J'entends parlé des incubateurs, des couveuses, des pépinières, des accélérateurs ...

Ma question est de savoir vers quelles structures m'orienter ?

Merci pour vos réponses,

Boris 

aide entreprise incubateur pepiniere vos avis
1
0

1 réponse

il y a 13 jours par ChristopheFantoni

Il est difficile de répondre à votre question, étant donné que cela dépend surtout de l'étape à laquelle vous êtes dans votre projet.

Par exemple, la couveuse/l'incubateur vous permet de faire germer votre idée, de la développer, au travers de sa structure juridique. Durant cette phase, vous êtes également en contact avec d'autres apprentis entrepreneurs, ce qui permet de briser votre solitude de créateur, tout en vous permettant de commencer à développer votre réseau professionnel. Toutes les régions en ont au moins une, dépendant souvent de la CCI. Faire ce choix est intéressant quand votre projet correspond au tissu économique de votre région.   

Les pépinières, c'est surtout pour regrouper les petites sociétés - déjà existantes, donc - dans un seul et même espace dans le but de mutualiser les moyens (bureaux, internet, fax, etc). C'est donc très bien pour les petits projets, demandant peu de moyens, et générant peu de chiffes d'affaires. On en trouve souvent au sein de certaines écoles d'ingénieurs, de commerce, etc.

L'accélérateur, comme son nom l'indique, permet de donner un coup de boost à votre projet. Il faut donc que celui-ci soit déjà lancé, existe, mais avec un début de résultat opérationnel permettant d'envisager une croissance rapide. Celui-ci utilise alors son réseau pour vous aider, vous permettant ainsi de brûler quelques étapes face à vos impératifs.

Dans le cadre de votre projet, je vous recommande de travailler en accompagnement indirect (où c'est vous qui ferez toutes les démarches, dans l'ordre, Initiative France, la recherche d'un crédit bancaire professionnel, la recherche d'un local, la présentation de votre projet à Réseau Entreprendre, etc) avant de rebondir - grâce à l'expérience acquise - vers un accompagnement beaucoup plus direct (ou c'est les structures d'accompagnement qui devront utiliser leur réseau pour débloquer votre situation). En travaillant ainsi, on vous répondra clairement si on peut vous aider ou non. Vous éviterez ainsi les structures d'accompagnement qui utilisent votre naïveté d'entrepreneur pour vous vendre des prestations de services en inadéquation avec votre projet.

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.