Cette asso est propriétaire d'un beau bâtiment art/déco de 1910, en plein centre ville. Un gros chantier de rénovation va être lancé. Il faut donc qu'ils aient une visibilité pour les donateurs et déjà mettre en valeur l'espace pour le faire vivre après rénovation... Avoir un site semble interessant : mais quels points d'alerte et de vigilance doivent-ils prendre en compte sur le contenu, l'usage, et les contraintes d'animation ? (PS : le bureau de l'asso = 70 ans d'age moyen...)
Et j'imagine que le site ne sera pas suffisant ? une page Face book en + a minima ?

marketing creation de site internet conseil animation medias exploitation d un site
4
5

13 réponses

il y a 3 ans par Thelmaconseil
pour le site Wordpress est simple d'utilisation. Il y a des modèles adaptés aux projets patrimoniaux.
d'accord avec @ArlitConseil sur le fait que le site ne suffit pas. J'irais au-delà d'outils numériques parce que quand on a un bijou architectural art déco qui joue sur la sensorialité des formes et des espaces il faut proposer des animations qui mixent le virtuel et se prolonge dans le réel.
Tout ceci demande un travail de fond de conception. Il faut penser la stratégie de manière globale dans le temps et l'espace, d'autant plus que les appels aux dons doivent continuer. Il faut rendre le projet tangible là où pendant les travaux le temps est suspendu.
je donne des exemples mais il y a plein d'autres possibles : proposer aux donateurs de financer la restauration d'un vitrail ou mieux encore le motif central et de suivre sa restauration avec une video-montage de la progression de la restauration. une fois terminé confier aux donateurs des cartes postales du vitrail restauré avec une mention précisant que "c'est grâce à moi que cette oeuvre a été restaurée" à envoyer à son entourage. ou encore tourner des videos avec les donateurs (leur voix seulement s'ils préfèrent rester anonymes) expliquant les émotions qu'ils ressentent à voir ce beau bâtiment (images de l'existant) et combien ils espèrent de cette restauration (plan de restauration, simulations...), proposer de choisir parmi les essences d'arbres à replanter dans le parc, et d'acheter un des plans et de venir le planter, organiser des visites de chantier avec l'architecte etc.....
A 70 ans on doit avoir du temps pour faire des recherches et tester des choses dans des musées surtout à l'approche des journées du patrimoine, faire brainstormer petits-enfants, neveux et nièces geek.
4
il y a 3 ans par djoke
ou ne pas trop t'emmerder pour tout cela est passé par helloasso (même si leur cgu sont pourris)
4
il y a 3 ans par MarialyaBestougeff
Bonjour Viviane ,
Je te conseille également de rester sur un site / blog très simple où vous créer des contenus qui pourront être diffusés sur des réseaux sociaux tels que Facebook ( un incontounable: 30 millions d’utilisateurs en France) , LinkedIn ( si ce réseau est utilisé par les donateurs), twitter, Google+.
Pour vous aider dans la diffusion des contenus sur les différents réseaux sociaux je te conseille l'outil Buffer: c'est un outil pour automatiser et programmer ses posts sur les réseaux sociaux. Il est compatible avec Facebook (pages, profil et groupes), Twitter, LinkedIn, App.net et Google+ (pages) et permet de diffuser ses messages sur plusieurs réseaux en même temps et de les programmer.
buffer.com/
4
il y a 3 ans par DidierdeThoisy
Si besoin d'un moyen de paiement simple, efficace et pas cher pour les cotis ^^ #payname :p
3
il y a 3 ans par Thelmaconseil
ça me plaît bien ce www.payname.fr en plus c'est du made in France j'<3
c'est quoi le business model ? (je pose la question en bon et dû forme dans Skiller)
2
il y a 3 ans par MPDequier
Un site/ blog ultra simple (outils wordpress) qui donne des nouvelles de l'avancement du projet publiées sur la page FB, et sur Twitter...
C'est l'occasion de développer de l'intergénérationel en demandant à des ados (petits enfants ?) de faire équipe avec le bureau pour développer quelque chose sous world Press, et si le bureau en profitait pour se mettre sur les réseaux sociaux à titre personnel et faire du viral.
Je viens de le faire avec un non digital de 60 ans qui me dit "mais pourquoi, je ne l'ai pas fait plus tôt pour développer mon business, c'est tellement simple et puissant, et en plus je ne dépense rien en news.
Après, ça dépend de votre cible de donateurs, et de si ils lisent la PQR ou sont sur Internet...
3
il y a 3 ans par gmaison
@vivianekerboeuf
Un site internet doit répondre à un ou plusieurs objectifs. S'il s'agit de rentrer dans une logique plus "entepreneuriale" pour faire vivre ce bâtiment, l'animer, etc. il faut à la fois une vitrine numérique mais aussi et surtout une animation locale, de proximité et humaine.
Un site internet sera bien pour assurer des choses fondamentales :
1. la vitrine du bâtiment : il s'agit surtout de raconter son histoire, de le montrer en photo, de montrer son histoire (comme sa restauration) en photos.
2. la vitrine de l'association : il s'agit de mettre en avant les valeurs, les objectifs de l'association, de "vendre" ces objectifs et les motivations des adhérents en incluant un trombinoscope des principaux adhérents
3. un minimum d'actualité concernant uniquement l'association et le bâtiment. Ces actualités devant se retrouver régulièrement dans les histoires du bâtiment ou de l'association
4. Si vous avez des donateurs, partenaires, sponsors, bienfaiteurs, etc..., consacrez leur une partie du site pour parler d'eux, chacun avec une petite histoire les concernant et en mettant en avant leurs valeurs qui les poussent à oeuvrer avec l'asso.
Pour cela, le site Wordpress.com vous permet d'héberger gratuitement un site internet (vous pouvez même y rattacher votre nom de domaine) ou bien comme le dit @Julien, vous pouvez utiliser les google apps.

Ensuite, je vous (à celles et ceux de l'asso ;) ) recommande de créer une communauté autour de ce bâtiment et de l'asso. Pour cela, FB est très bien fait, très bien conçu et vous permettra de vous raccrocher à beaucoup de monde (et pourquoi pas des "jumelages" avec d'autres assos qui oeuvrent pareil que vous). Cette communauté, il vous faut la construire, amener les gens à y participer, d'une manière ou d'une autre. Quitte à leur proposer de créer eux même cette communauté. Pour démarrer, je vous recommande de créer une histoire, un début d'histoire, qui sera la base commune de l'histoire de la communauté. Là, il vous faudra trouver le moyen pour animer et co-animer cette communauté en gardant à l'esprit un principe simple : "une communauté sur FB sert à créer des rencontres IRL".

Ensuite, c'est bien évidemment faire vivre ce lieu, par des événements réguliers (conf, expos, etc.) voire permanents (co-working, fablab, ateliers, ...) certains payants et d'autres non, certains "sponsorisés" par vos bienfaiteurs/partenaires, pour pouvoir entretenir le site mais également pour entretenir cette communauté en IRL. Vous pouvez même thématiser cette communauté et faire de ce bâtiment le point de convergence de cette thématique.
3
il y a 3 ans par PierreBlanchet
Pour avoir une présence sur Internet, je conseille deux choses: un site facile à maintenir et un animateur. Il faut que cet animateur soit familier du site pour pouvoir le faire vivre. Que ce site soit sur Facebook, Wordpress ou autre est secondaire. Sans dynamisme/animation, le site n'aura pas de visibilité. Or sans community manager, il sera plus difficile de faire vivre un site et un Facebook et un Twitter ... Donc se focaliser sur un site web simple avec publications automatiques sur Facebook comme on peut le faire avec Wordpress permet de gagner du temps et de se concentrer ce qui est le plus important un contenu riche et dynamique .
3
il y a 3 ans par EmmanuelSalomon
Bonjour,
j'ai réalisé un site internet pour un projet de construction d'un bâtiment d'une scop, qui ressemble beaucoup au votre. Ici : batiment.izuba.fr/
La question que l'on s'est posé avant de faire le site était de savoir comment il allait vivre dans le temps. Il a surtout servit de vitrine pendant la réalisation des travaux. D'où la partie "récit de chantier". Le but était d'informer sur sa construction avec beaucoup de photos et videos. Il servira ensuite à informer sur les performances du bâtiment (c'est un bâtiment à énergie positive).
3
il y a 3 ans par ArlitConseil
Oui, s'il s'agit surtout de faire vivre de l'information autour de cette rénovation, le site internet ne sera pas suffisant, et peut être même non nécessaire en tant que tel.
Il vaut mieux viser du dynamique, facile à faire vivre, tel que FB, twitter, instagram (pour les images), voire un blog facile à mettre à jour.
Sur l'utilisation de ces outils, je ne suis pas spécialiste et ne sais pas quel sera le plus facile à faire vivre pour un bureau qui n'est pas de la génération Y, mais on doit pouvoir trouver des choses faciles à utiliser.
Dans un premier temps, les sensibiliser à une communication nécessairement régulière : des photos, des nouvelles, des invitations à la visite de chantier
Une fois la rénovation terminée, passer à du plus institutionnel pour faire vivre l'espace.

Voici ce qui me vient à l'esprit dans un premier temps.
2
il y a 3 ans par Stephane31
Bonjour Viviane,
Je commencerai par identifier les objectifs visés et surtout les moyens financier et les ressources humaines allouables à l'objectif.
Si tu as un budget limité (ou proche de zéro) , j'aurais tendance à dire qu'il faut "bricoler" et faire au plus simple. Sachant que l'on peu faire beaucoup de chose avec peu, le tout est d'y investir du temps. Et les réseaux sociaux comme Facebook, un petit blog, ou un compte Photos me semblent le plus efficaces et le plus simples.

Si par contre l'image du projet et de la structure sont importantes, et que tu souhaites professionnaliser la communication, je te conseillerais de consulter 2/3 boites de communication reconnues et voir ce qu'elles peuvent te proposer.
2
il y a 3 ans par Nicolas_Candelon
je verrai bien un site sous forme de timeline, pour lister les étapes et les infos. Et en parallèle un compte Facebook pour les notifications et un Instagram pour lister le tout. Simple et efficace.
2
il y a 3 ans par PascalW
Bonsoir,
A minima le site devra aussi comporter les mentions légales...
Si vous utilisez des photos, textes ou plans, il faudra s'assurer d'avoir le droit de les publier.
Si il y a une newsletter, il faut penser à l'opt-in et aux procedures de désabonnement
C'est moins fun que le côté créatif, design ou marketing mais c'est intournable....
J'espère que tu partageras les liens: ce projet à l'air passionnant.
2
il y a 3 ans par Julien
Pour mon association du Toulouse Android User Group on a demandé un Google Apps for Non Profit. www.google.com/nonprofits/

Du coup, avec Blogger ou Google Site on peut faire des trucs qui dépannent très bien.

Par contre, je conseille de prendre son Nom de Domaine avec Google, c'est plus facile ensuite à intégrer aux outils.
2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.