Bonjour à tous,
Je vais bientôt débuter comme consultante en management et organisation dans une boîte de consulting sur Paris et j'aimerais avoir vos conseils. 

Avez vous des conseils / astuces pour les premières missions? 
Des livres, films, reportages à me conseiller ? 
Des stratégies pour progresser vite sur le long-terme?
En gros, qu'est ce que vous auriez voulu savoir quand vous étiez encore junior?
Merci pour votre aide et bonnes fêtes de fin d'années ! :)

carrière consultant consulting jeune management
5
6

10 réponses

il y a 2 ans par ArnaudLemoine

Pour moi le conseil c'est une expertise et de l'expérience dans son domaine d'expertise... le conseil que je pourrais te donner est va manager, va apprendre le management sur le  terrain, dans des entreprises... avant de donner du conseil en management...pour un certain nombre de conseil : management, stratégie.. il faut de l'expérience terrain ensuite tu transformes cette expérience terrain en expertise puis en conseil aux autres... sinon il s'agit d'un conseil académique, loin de la réalité et des besoins clients.

A++

7
il y a 2 ans par MissSkiller

Hmmm, cher Arnaud, vous avez habitué Miss Skiller a plus de bienveillance :)

Un petit conseil comme vous savez les offrir ? Une belle lecture peut-être...

1
il y a 2 ans par ArnaudLemoine

Aucune malveillance bien au contraire... je pense très sincèrement que pour faire une bonne consultante en management et ne pas se cramer les ailes il faut aller sur le terrain comme manager. j'ai trop vu de jeunes consultant(e)s se faire démolir en mission et servir ensuite de disjoncteur à leur hiérarchie.

3
il y a 2 ans par ClementCAHUZAC

Je suis assez d'accord avec la réponse d'@ArnaudLemoine. Je suis jeune et peu expérimenté, si je devais me tourner vers une activité de conseils, j'attendrais d'avoir toutes les clés en main pour être légitime à donner des conseils, donc entre autres, avoir de l'expérience afin de pouvoir la transmettre à autrui ;)  Maintenant, de ce que je comprends de ce que sera le poste de @LucieGarrido , elle sera amenée à travailler avec des personnes expérimentées, desquelles elle pourra beaucoup apprendre. Son expérience pourra donc s'acquérir en s'investissant avec eux et en essayant de tirer le meilleur profit de ces interactions avec ses collaborateurs ;) 

1
il y a 2 ans par EURLLSCONSULTING

Je suis entièrement d'accord ! La meilleure "école", c'est l'expérience terrain que l'on capitalise,

Le reste n'est que théorie ! 

2
il y a 2 ans par FredericLibaud

Beaucoup d'entreprises subissent des dysfonctionnement souvent liés au management. Car confier à de jeunes collaborateurs des fonctions à responsabilité, le management de personnes parfois plus âgés et/ou expérimentés, c'est bien souvent l'envoyer au "casse-pipe".

Pardonnez-moi l'expression trivial mais, c'est quand même un peu ça...

Je rejoins donc avec bienveillance @ArnaudLemoine. Allez en entreprises quitte à en changer régulièrement, pour déjà apprendre. Car ce que vous avez appris à l'école n'est pas forcément ce qui se passe en entreprise !

3
il y a 2 ans par gmaison

@LucieGarrido En la matière, la réponse la plus "rapide" c'est celle d' @ArnaudLemoine et de @FredericLibaud . Je dis bien la plus rapide parce que celle qui a toujours prévalu jusqu'à présent.

Mais, conseiller n'est pas faire et faire n'est pas conseiller. On peut être bon dans l'un ET mauvais dans l'autre.

Je pense que ta posture doit être la suivante :

  • être toujours en position d'apprendre. Les méthodes, paradigmes, etc. de management sont, actuellement, en forte évolution. Très forte, avec dans certains cas (holacratie, entreprise libérée, ...) très peu de recul (même s'il existe un certain nombre d'entreprises libérées "anciennes").
  • Ne pas être dans une position de "sachant" mais dans une position d'écoute et de don. Il me semble qu'aujourd'hui, c'est, comme l'a dit @oimoci , par le partage, la demande d'avis, tout en partageant toi même tes acquis, qu'il est possible d'avancer. Indéniablement, les postures individuelles changent, quel que soit l'âge ou le milieu social (encore qu'une frange plus importante de la jeunesse ne soit déjà plus dans le moule de management connu, modélisé et pratiqué jusqu'à présent).
  • Etre, avec tes clients, dans une relation permanente. C'est à dire non pas "j'ai fini ma mission et merci au revoir" mais plutôt dans un accompagnement dans la durée. Parce que nous entrons dans une période de forte incertitude avec de forts bouleversements sociaux, économiques et politiques, les clients devront être accompagnés en permanence, avoir un conseil permanent qui n'aura pas le nez dans le guidon et qui saura avoir des grilles d'analyses et des solutions variées pour répondre avec agilité à tout changement.
  • Corollaire de tout ça : lire, lire et encore lire. Demander, poser des questions, suggérer, tester pour avoir des avis. 
  • Corollaire bis : t'entourer de gens, de personnes avec des profils divers et variés mais bienveillant et auprès de qui tu pourras être dans une réelle interaction...
  • Faire preuve de bienveillance :)

Pour être en mesure d'avoir un répertoire de compétences et de connaissances assez vaste, pour pouvoir te plonger dans des méthodes diverses et variées, je te recommande @oimoci , @IsaacGetz , @Duc , @FrancoisGEUZE , Gary Hamel, Olivier Zara, Eli Goldratt, la facilitation, les outils Thiagi, ...

Ta posture sera de répondre à des besoins de clients, qui pourront être aussi variés que plus ou moins pointus. A toi de voir si tu préfères aussi être dans une "chapelle" de management ou une autre... en fonction de la boîte où tu seras, etc... Fais également tes premières armes avec des outils divers et variés pour pouvoir ensuite trouver ta voie et ceux (outils) et celles (méthodes, principes, ...) avec lesquels tu te sens le plus à l'aise. Cela conditionnera également l'évolution de ton travail (pas de tes emplois, hein ?! ;) )

my 2 cents ...

3
il y a 2 ans par BertrandPimpin

Si tu as ete embauchée c est parce que tu as une tête bien faite et que ton potentiel à apprendre vite est important. Reste humble, expose et défend tes idées tout en restant au maximum à l écoute et en observation. Tu vas apprendre bcp. Bon courage. 

2
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Personnellement, le seul conseil que je puisse vous donner, c'est de faire une veille permanente. D'être toujours à l'affut des nouveautés de votre secteur d'activité. Pour cela, vous avez bien évidemment Internet pour vous dégrossir (mais insuffisant en l'état, surtout si êtes une professionnelle), mais également des livres qui font sans doute office de référence dans votre secteur d'activité, et dont vos professeurs vous ont probablement conseillé la lecture. Mais il s'agit là d'une primo-lecture. Les nouvelles éditions doivent donc être relues (ex. : comme le fameux Dalloz chez les avocats). Maintenant, s'il existe dans votre secteur des revues professionnelles, n'hésitez surtout pas à vous y abonner. Quant aux films et aux reportages, je vous invite à les ignorer, car il s'agit le plus souvent d'informations qui ont été régurgitées, puis interpréter, par d'autres personnes que vous (leur contenu n’est donc pas neutre, mais bien orienté). Or, en tant qu'expert — même débutante —, votre travail est de conseiller les autres, et non de les renvoyer vers ce que d'autres personnes ont pensé avant vous. Ce que j’essaye de vous dire, c’est que le conseil, votre point de vue si vous préférez, que vous allez avancer à vos clients, doit avant tout être le vôtre, basé essentiellement sur votre expérience — à moyen/long terme —, mais également sur des informations d’une certaine neutralité. Et peu importe si vous vous "plantez" étant donné que ne travaillez sans doute qu'avec l'aval de votre client. Ainsi, vous bâtirez votre propre expérience...

416
1
il y a 2 ans par oimoci

Bonjour Lucie,

Je te conseille de lire beaucoup sur le sujet et de sortir des sentiers battus. Par chance, il y a beaucoup d'experts reconnus du domaine sur Skiller !

Tu trouveras également de nombreuses pistes d'influenceurs en réponse à cette question

Enfin, je t'invite à t'offrir pour Noël cette belle lecture même si elle peut te sembler loin du sujet, car c'est un éclairage génial !

Belles fêtes et bon début dans ta vie pro :)

All the best 

1
il y a 2 ans par CarolineROUSSEL

Bonjour Lucie,

je ne peux que rejoindre l'avis d' @ArnaudLemoine et @FredericLibaud , mais en rajoutant que le consultant surtout junior a déjà tant de matière à disposition en entreprise, qui lui "suffit" de savoir la faire apparaître.

Aussi, je te propose de travailler plus en posture de facilitateur d'intelligence collective qu'en consultant expert (le premier point me parait abordable plus rapidement que l'autre). Je ne te dis pas cela par hasard, mais par expérience : malgré notre expérience certaine, chez 1, 2, 3, Facilitez !, nous travaillons comme cela et, de plus, pour illustrer mes propos, je peux t'indiquer un jeune homme d'un grand cabinet parisien est venu se former chez nous et il pourrait en parler mieux que moi ;)

Et puis surtout comme le disent @ChristopheFantoni et @oimoci , lis, lis, lis ... et ainsi, inspires toi ...

Belles fêtes de fin d'année

1
il y a 2 ans par NicolasThuillier

Bonjour Lucie,

ayant été jeune consultant moi-même, je pense qu'il faut pour démarrer que tu voies ton rôle avant tout comme celui d'un facilitateur que celui d'un expert. Ne pas mélanger le rôle de consultant avec celui d'expert. Un consultant peut être expert d'un un domaine, mais c'est avant tout quelqu'un qui vient au service d'une entreprise pour comprendre une problématique, l'analyser et poser un diagnostic en vue de formuler des solutions. Cette dernière étape est probablement celle qui requière le plus d'expertise dans le domaine concerné, mais les premières reposent avant tout sur une capacité d'écoute et des méthodologie d'analyse. Plus on a de l'expérience, et plus on est  à l'aise et efficace dans le choix et l'exécution de ces méthodes d'analyse, mais rien d'insurmontable pour un consultant junior volontaire et "bien cablé".

pour le clin d'œil, regarde cette vidéo. Elle y donne un secret qui parait évident mais que malheureusement, bon nombre de consultants senior ou expert ne connaissent pas, ou ont vite oublié :

https://www.youtube.com/watch?v=chXsLtHqfdM

Bon courage

1
il y a 2 ans par myriamrout

Bonjour Lucie,

Félicitations pour ton premier job ! Tu as déjà reçu de très bons conseils et moi j'arrive un peu tard mais je suis passée par là aussi. J'aurais bien aimé qu'on me donne ces quelques conseils :

1. Les premières tâches qui te seront confiées ne seront peut être pas passionnantes en elle-même. Mais tu as le pouvoir de leur donner de l'intérêt en prenant du recul et en mettant du sens dans ce que tu fais. Demande toi toujours pourquoi on te donne telle ou telle tâche. Il y a un ted talk de Simon Sinek sur le sujet que je te recommande, il est assez inspirant :) www.ted.com/talks/simon_sinek_how_great_leader...

2. C'est ok de pas savoir surtout au début ! Plus les choses seront claires, plus tu feras du bon boulot. Accompagne quelqu'un sans avoir compris son problème et tu es à peu près sûre ne pas l'accompagner là où il voulait/devait aller.

3. Pense à ton parcours pro. Peut être que tu as une idée très claire, peut être pas du tout. Dans tous les cas, je te conseille (même salariée) de t'imaginer comme étant la CEO de ta vie pro ! il te faut gérer, une vision, un marketing, de la formation,..

En espérant que tout cela te soit utile !

1
il y a 1 an par bilger30650

Oui, Arnaud a raison. Mais avec les difficultés à entrer dans le marché la solution est aussi par l'entreprise personnelle. Alors ciblez un segment précis et faites un produit avec outils pour répondre correctement à la demande. Et n'oubliez pas que vous êtes le premier fusible si rien ne fonctionne.

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.