En dehors de Google Alert avez vous d'autres outils de veille ?

Et cela a t'il une importance pour vous?

e réputation marketing digital outils de veille
4
4

5 réponses

il y a 1 an par EtienneZulauf

J'utilise mention.net mais suis assez déçu des résultats, c'est très banal (mention twitter et facebook que j'ai déjà sur ces services) et à mon avis incomplet. Les prix de offres payantes sont rédhibitoires pour une TPE qui veut juste surveiller sa e-réputation...

4
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Même sentiment avoir essayé le service.

2
il y a 1 an par christophedenos

Il est vrai que les tarifs restent rédhibitoires pour une TPE ou un indépendant, il faut compter à partir de 19€/m pour le moins cher à plusieurs milliers d'euros pour des services plus complets.

Ils existent heureusement plusieurs outils gratuits qui peuvent "faire le job", outre google alert, j'utilise aussi Talkwalker qui renvoie des liens pertinents venant de twitter ou encore en utilisant d'autres services, gratuits également.

www.talkwalker.com/alerts

webmii.com/

Je rédige un e-book à ce sujet, si cela vous intéresse, je partagerai le lien de téléchargement bientôt.

2
il y a 1 an par olivierChaillot

Ils dépendent du processus de "décision-actions" qui doit être alimenté ... et la question n'indique pas cet objectif, donc pas de réponse pertinente possible :)

La veille n'est pas la mise en oeuvre d'outils mais la structuration d'un processus : "comprendre-décider-agir" ... dans lequel le terme comprendre implique de la collecte certes mais surtout la mise en oeuvre de traitements appropriés qui inclus validation, qualification, recoupement, analyse ...

Pour aller plus loin : skiller.fr/tag/veille

3
il y a 1 an par christophedenos

Très juste @olivierChaillot C'est une question volontairement ouverte afin de recueillir la perception que ce font les entreprises de ce sujet..

La veille passe par ce genre de processus ("comprendre-décider-agir"), je parle souvent des 4 étapes clés à mettre en oeuvre préalablement.

  • Occuper le terrain pour prévenir
  • Apprivoiser les réseaux sociaux
  • Anticiper les problèmes
  • Organiser sa veille
1
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Cela dépend du type de veille que vous effectuez. Par exemple, il y a quelques années, j'écrivais des articles pour la presse spécialisée ainsi que des livres techniques. Et bien, il n'était pas rare que je trouve des pans entiers de mes bouquins reproduits sur certains sites Internet, sans même que mon nom ne soit cité, ni même le titre du livre. À l'époque, les sites comme CopyScape n'existaient pas et la veille s'effectuait essentiellement par le biais du bouche-à-oreille. Vous aviez alors tout intérêt à soigner votre relationnel avec vos lecteurs.

3
il y a 1 an par christophedenos

Merci pour cette précision @ChristopheFantoni 

Heureusement la protection des droits d'auteurs est maintenant bien encadré juridiquement et faire une veille spécifique est souvent un gain de temps pour réagir au plus vite en cas de plagia honteux par exemple.

1
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Disons qu'il s'agit plutôt là d'une question de fainéantise de la part des internautes indélicats. Sur ce cas de figure, j’avais passé des mois à rédiger un lexique technique consacré à la compression numérique. Et voilà qu’en l’espace de quelques heures après la publication de mon livre, je le trouve sur la toile dans sa quasi-intégralité. Il m’a fallu alors les mettre en demeure de le retirer immédiatement. En guise d’excuse, ils m’ont dit qu’ils me faisaient un « hommage ». C’est sûr qu’en ne citant ni mon nom, ni même le titre de mon livre, ils me rendaient « hommage »…

D’un point de vue légal, le droit de citation existe, mais il implique que la source soit citée (nom de l’auteur, titre du livre, éditeur, et — si possible — année d’édition). Par contre, il ne faut pas en abuser, car citer des pans d’un livre (comme un chapitre entier), ce n’est plus de la citation, mais bien de la contrefaçon (le terme plagiat n’existant pas en droit).

2
il y a 1 an par LudovicTant

brandyourself.com/ est pas mal, même si centré essentiellement sur les résultat de recherche google et réseaux sociaux. Gratuit si 1/2 réseaux sociaux utilisés. Payant si plus de réseaux sociaux utilisés en veille.

2
il y a 1 an par MicheeLengronne

J'utilise Klout en perso et Semrush pour la boîte. Pour la boîte, Klout a l'inconvénient de ne pas pouvoir gérer de multiples comptes Twitter et de multiples comptes tout court.

1
il y a 1 an par christophedenos

Merci @MicheeLengronne , je ne connaissais pas Klout. Dans le même esprit j'utilise aussi netvibes pour le perso.  

2
il y a 1 an par MicheeLengronne

Netvibes monitore la cyberéput ? Je ne savais pas, je l'utilise comme aggrégateur de flux.

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.