"L'apprentissage dans l'action" et le "droit à l'erreur" sont très à la mode dans le monde du management !

Vous pouvez même assister à des Failcon, conférences dédiées à l'apprentissage de et par l'échec. D'ailleurs, il parait que le papa de Skiller est reconnu dans ce domaine de compétences ;)

Miss Skiller et toute la communauté pro bienveillante attendent les partages de vos plus beaux échecs pros, ou de ceux de vos  chères et chers collègues ! Une mine d'or en terme d'apprentissage !

apprentissage echec management témoignage
7
5

8 réponses

il y a 1 an par SauzetFrederic

2 sources d'info complémentaires :

7
il y a 1 an par JoyceMarkoll

Je vais sans doute passer ces liens à une personne dont l'associé vient de rencontrer un problème de santé qui l'empêche de continuer, et qui de ce fait risque de rencontrer quelques soucis.

4
il y a 1 an par JoyceMarkoll

Bonjour,

Dans une autre vie, dans les années 90, un job qui impliquait un contact public quotidien, tout en vivant avec un partenaire dont le job l'amenait à ne voir personne de la journée. Tandis que l'un avait hâte de parler avec l'autre, (moi-même), je n'avais qu'une hâte, avoir un très long temps de silence.

Eh bien vilain temps ! Mon aventure entrepreneuriale avait duré un an, et j'ai arrêté (avant de faire des dettes). Le problème est que je n'arrivais pas à obtenir des temps de récupération mentale, ce qui m'aurait permis de pouvoir réfléchir et trouver des idées pertinentes pour développer les ventes, ni même le temps nécessaire pour l'administratif, d'ailleurs. Sur le plan personnel, de nouveaux choix ont aussi dû être faits par la suite.

6
il y a 1 an par MissSkiller

Merci pour ce beau témoignage Joyce :)

3
il y a 1 an par EtienneZulauf

Notre plus gros échec : avoir lancé le développement d'une solution de partage de fichiers pour les PME avec tellement de fonctionnalités qu'on avait jamais fini, toujours des bugs partout, et que finalement on a réalisé qu'à notre échelle nous ne serions jamais capables de le rentabiliser. Une décision qui nous a été grandement inspirée par l'exceptionnelle conférence FailCon déjà mentionnée et qui a donné lieu à un "post mortem" : www.occitech.fr/blog/2015/04/fermeture-de-sync...

5
il y a 1 an par MissSkiller

Merci Etienne :)

4
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Personnellement, je ne joue qu'aux Dames... ;)

4
il y a 1 an par jeromedelon

Bonjour miss skiller

Je suis dans un métier ou les échecs peuvent être constant maintenant c est ce sue l on en fait qui est le important. Au faite au passage si vous connaissait un orthophoniste sur Toulouse qui prend rapidement contacter moi. Merci

4
il y a 1 an par PascalW

Bonjour,

il y a quelques années, en acceptant l'une de ces fameuses "offres raisonnables" d'emploi, je me suis trouver embaucher à être l'informaticien d'un jeune concessionnaire de photocopieurs.

Mon goût de l'aventure n'a pas suffit, le fonctionnement de ce type de société est à mille lieux des enjeux de l'IT. Avec le temps, le fossé entre les dirigeants et moi s'est creusé. J'ai fini par un long arrêt de travail.

J'en retiens une information précieuse sur mes limites personnelles: Je ne peux pas travailler pour une entreprise que je ne comprend pas.

J'ai aussi noté que les offres raisonnables de Pole Emploi sont tout sauf raisonnable pour le candidat

4
il y a 1 an par MissSkiller

Merci Pascal !

3
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Vous prêchez un convaincu, @PascalW. J'ai eu exactement le même genre d'aventure avec une boite qui vendait des livrets qui contenaient les horaires des avions. J'étais alors leur informaticien / webmaster  / administrateur réseau / graphiste / etc. L'aventure s'est terminée assez rapidement quand le patron de la boite nous a dit qu'il gagnerait des millions grâce à sa seule présence sur Internet (sic). Merci Pole Emploi de nous mettre en contact avec des patrons visiblement "visionnaires".

4
il y a 1 an par Pjo

Bonjour 

Petite analogie : au ski, on dit qu'on arrête de progresser le jour où on ne chute plus ! 

2 fois recalée a un concours (j'ai voulu être éducatrice spé) et heureusement qu'ils ne m'ont pas choisie ! J'ai pu choisir une autre orientation, psychologie du travail et travailler en Entreprise avant d'en créer une !  J'ai eu chaud :cold_sweat:

3
il y a 1 an par YohannROBERT

Perdre des appels d'offres en arrivant 2eme. 

3

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.