Dans quelques mois une nouvelle région va voir le jour. Que peut on attendre au niveau des aides au développement des entreprises dans le secteur numérique ? Qu'attendriez vous qui n'existe pas déja... ou qui existe et qui est "mal fait" :)

accompagnement collectivités economie numerique
5
4

4 réponses

il y a 3 ans par ArnaudLemoine
Bonjour,

Il faut surtout communiquer sur les dispositifs, qu'ils soient réellement accessibles sans 50 000 conditions impossible pour ceux qui en auraient besoin ... et que l'on ne passe pas un temps fou à les demander et les mettre en place.. bref le contraire du "chéquier numérique" qui ressemble plus à une farce de communication qu'a une aide réelle.

Bon sinon les chefs d'entreprises ne peuvent pas demander moins d'impôt et plus d'aide.. mais cela est un autre débat ;-) pour une autre question
3
il y a 3 ans par oimoci
Franck,

Merci pour cette belle question e-democratique :)

Pour me balader pas mal dans cet environnement ces derniers temps à la recherche des facteurs clés de succès de ces entreprises et de ce qui fait leurs spécificités, je te propose deux axes :

- Tout d'abord, les entreprises du secteur numérique sont comme toutes les entreprises, elles ont besoin de deux éléments pour se développer, de la visibilité et des compétences !
En partant du principe que l'union fait la force, je suis convaincu que le rôle des Régions est de créer les infrastructures favorisant l'accès à des 2 éléments, donc des lieux et des plateformes permettant le "rapprochement" de ces entreprises.

Par exemple, ce que réalise actuellement l'IOT Valley avec Sigfox, c'est à dire la création d'un écosystème autour des objets connectés, et très prometteur. D'une toute autre façon, Darwin à Bordeaux est aussi original que génial : une friche transformée en lieu hype où les entrepreneurs se frottent aux associations et aux bénévoles dans une ambiance incroyable de créativité. En visitant l'arrière-cours de la FrenchTech parisienne il y a quelques jours, je réalisais aussi combien ce monde était encore microscopique et à quel point la proximité des ces acteurs était indispensable à sa croissance.

- Ensuite, ce monde du numérique annonce déjà la mutation en cours du monde du travail : des entreprises de toutes petites tailles, très rarement plus de 10 salariés, qui favorisent plutôt les collaborations entre freelances ou indépendants. A Darwin, de mémoire, on peut croiser 375 "travailleurs" qui représentent 170 entreprises ! Au Numa à Paris, combien d'entrepreneurs indépendants dans les étages ? Des dizaines !
De toutes petites entreprises, cela veut aussi dire de toutes petites "accumulations" de compétences disponibles ! Alors, les Régions pourraient favoriser l'apport de compétences à ces activistes entrepreneurs qui créent le monde de demain. Par exemple, en facilitant l'accès à la recherche publique plutôt que de créer des cellules de valorisations pour tenter de la financiariser, ou en accompagnant concrètement les créateurs d'entreprise dans leurs relations à l'administration pour leur dégager du temps improductif.

Il y a tellement à faire que la moindre initiative sera reçue avec enthousiasme par ce petit monde :)
3
il y a 3 ans par FranckMen
J'avais oublié de te remercier pour ta contribution :) AU TOP
2
il y a 3 ans par Julien
Le numérique a un problème de financement dû au manque d'immobilisations qui sécurisent normalement un préteur.

A ma connaissance, il n'y a pas de garantie en cas de demande de financement. Est ce que les régions pourraient pas être garant ?
2
il y a 3 ans par olivierChaillot
Julien, pour ça il y a les assurances ... non ?
1
il y a 3 ans par Julien
@olivierChaillot : je n'ai pas été directement amené à faire la démarche de financement, mais j'en ai parlé avec plusieurs entrepreneurs. Et globalement, je ne sais pas pourquoi, l'assurance n'est pas vue comme un garant du projet. Je pense que c'est psychologique, les assurances garantisse "sur le principe" sans forcément s'intéresser au projet. Souvent un capital risqueur, même s'il couvre moins que l'assurance, est vu comme un garant au sens du "tampon" qu'il donne au projet.
BPI finance, et c'est top.
Mais peut être y a-t-il moyen de garantir sans financer ?

Je suis tet pas très spécialiste du sujet non plus...
1
il y a 3 ans par olivierChaillot
peut-être que la question doit être posée autrement que simplement souscrire une police d'assurance pour couvrir une garantie de capital ou de passif ... à chacun son métier ;)
2
il y a 3 ans par ThomasSOULIER
pour l'avoir vécu, quand on développe un plateforme logiciel en cloud , on a besoin de développeur... donc on augmente son BFR...
Maintenant quand on voit un banquier et on lui demande X pour du développement, il vous dit ben, voous avez pas de serveur ? pas de véhicules ? vous avez pas d'écran ? des disques durs ... du matériels quoi sinon sur quoi je vais garantir ma dette....

Allez je me lâche...

Monsieur le banquier... préparez vous à ne plus financer de serveurs... bienvenu dans le monde du cloud... faites une petite recherche sur un truc qui s'appelle OVH ou Google Server... peut être vous allez commencer à comprendre.... bienvenu dans le nouveau monde numérique....
2
il y a 3 ans par olivierChaillot
c'est encore un peu tôt pour répondre à la question ... un peu de patience ... quand le combat des chefs aura pris fin et que les nouveaux élus seront en place ... alors nous aurons une meilleure visibilité sur la manière dont la "nouvelle" région va organiser ses interventions sur le développement économique ... avant nous pouvons faire des paris (avec un p minuscule, il ne faut pas miser trop !) ... notons qu'actuellement, dans chaque futurs "anciennes" régions il existe des financement bien ficelés ... et d'autres moins bien ... espérons que tous les "biens" seront conservés et améliorés et que les autres ...
Notons également que dans chacune des futurs "anciennes" régions il y a des personnels qui connaissent l'entreprise et sont dévoués à servir le développement de leur région ... et d'autres moins ... attendons de voir qui sera où ? avec quelles missions ? ...
Franck, tu notera au passage que ta question n'est pas évidente ;) et pas seulement en ce qui concerne le numérique !
2
il y a 3 ans par FranckMen
Salut, deja merci pour ta réponse, ensuite ma question avait pour but de recenser ce qui pour nous, serait l'idéal, vers quel monde parfait nous devions tendre... car c'est le moment d'influencer les choix, d'ouvrir les yeux et les idées des candidats.... si nous visons la lune... peut etre atteindrons nous les étoiles :) #truebeliever
1
il y a 3 ans par olivierChaillot
@frankmen, c'est certainement le moment d'influencer les choix mais ... n'est-ce pas trop tard ou trop tôt pour ceux là ?
trop tard car le périmètre est décidé
trop tôt car les acteurs (élus) sont mal connus ... qui influencer ? quant à influencer des candidats ... pour quelle efficacité ? ils sont tous prêt à promettre ce que tu as envie d'entendre pour récolter ton vote ;)
1
il y a 3 ans par FranckMen
Je pense qu'il y a des gens "de bien" qui se préoccupent d'autres choses que leurs interets personnels...
Il y'a des gens qui s'investissent et qui essaient de faire avances les choses. Je ne vais pas tomber dans le délire du "tous pourris" . Si j'allais par là, je ne me fierai plus aux garagistes et à des centaines d'autres professions :)

pour revenir à nos moutons, je vais diffuser les idées sur mes réseaux sociaux, mon réseau physique, auprès de journalistes et on va bien voir ce qu'il va se passer ....
2
il y a 3 ans par olivierChaillot
le "tu" étais générique et s'adressait à tous ... pas à une personne en particulier ! désolé du quiproquo qui semble s'être installé !
Je suis bien placé pour savoir que nous sommes (pas assez !) nombreux à être préoccupé par l'intérêt général ... mais, dans le cas d'espèce, je maintiens, la fenêtre de tir pour une action de lobby est mauvaise ... surtout pour une action individuelle.
Sur ce type de sujet, mieux vaut jouer collectif et agir à bon escient pour obtenir un bon rapport action/retour ... mais c'est un avis personnel.
cela n'empêche pas de diffuser largement en effet, plus les idées auront d’écho auprès d'un public large mieux elles se diffuseront ...
1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.