Médecine personnalisée car liée au génome de chacun, ou futur de la médecine pour tous, car nouveau domaine d'investigation ?

innovation alimentaire nutrition santé
4
4

4 réponses

il y a 6 ans par Klodeko
Je me lance.
Les gènes (ADN) s'expriment plus ou moins par l'ARN (transcription) afin de produire des protéines (dont des enzymes). On parle de génome, de transcriptome et de métabolome (proteomic, lipidomic, glycomic). Ce schéma est très explicite jdr.sagepub.com/content/90/5/561/F2.large.jpg

La modulation de l'expression des gènes c'est ce qui explique qu'une chenille et un papillon ont le exactement même ADN mais ne l'expriment pas de la même façon.
Cette transcription est modulée par plusieurs facteurs internes et externes (environement) dont l'alimentation.

Pour faire simple, la Nutrigénomique étudie comment les nutriments peuvent influer sur l'expression des gènes.

Comment on fait ? Tu prends un individu et tu lui donnes un régime alimentaire contrôlé. Tu mesures l'expression de certains gènes (notamment à travers la transcriiption via l'ARN = transcriptomique).
Tu modifies le régime en ajoutant/retirant/changeant le niveau d'une molécule (un acide gras, une vitamine) et tu recommence la mesure. Tu identifies alors les gènes qui sont impactés par différence (augmentation ou diminution d'expression).
Tu te réfères aux experts qui te diront dans quelles voies métaboliques tous ces gènes sont impliqués et tu peux poser des premières hypothèses d'impact de ce nutriment sur l'expression génétique de cet individu. En le faisant sur plusieurs individus tu peux faire apparaître des groupes au comportement similaire. On parle alors de métabotype.

A ne pas confondre avec la nutrigénétique qui concerne la capacité à métaboliser les nutriments en fonction de son équipement génétique (tolérance, intolérance...).

La médecine personnalisée, c'est un peu pareil mais la molécule étudiée est un médicament. Il est important de savoir comment si un individu va réagir positivement, négativement ou pas du tout à une molécule. On passe du traitement de population à des sous-groupes voire des individus.

Tu pourras regarder l'exemple polémique du Bidil, une molécule visant les problèmes cardiaques qui n'avait pas d'effet sur la population américaine prise au global. En creusant dans les données, les chercheurs ont pu mettre en évidence un effet mais uniquement sur la population afro-américaine testée. Le FDA a donné son agrément en 2005 et on a parlé de Race-based medicine.
Comme disait Mark Twain, "il y a 3 sortes de mensonges : les mensonges, les gros mensonges et les statistiques" :D

Tu pourras trouver des informations dans le programme européen de nutirion personalisée food4Me qui vient juste de se terminer. www.food4me.org/about/nutrigenomics
Whitepaper de synthèse www.food4me.org/news/226-food4me-white-paper-on...
Voir aussi l'association d'universitaires NuGO www.nugo.org/about-nugo/
14
il y a 6 ans par gmaison
@klodeko est-ce que cela fait partie de l'épigénétique ? (si j'ai bien compris de quoi il s'agit ;) ) pour info : www.youtube.com/watch?v=XTyhB2QgjKg, Joël de Rosnay qui explique l'épigénétique ! un must-see :)
4
il y a 6 ans par Klodeko
Tout à fait @gmaison, la nutrigénomique est un sous-domaine de l'épigénétique bien résumée par Joël de Rosnay. Il s'agit de l'étude de tous les facteurs environnementaux (dont la nutrition) qui impactent la façon dont notre génome va s'exprimer ou pas.
C'est un grand coup de pied dans la fourmilière du déterminisme génétique de grand papa.

Des chenilles de papillons selon si elles font leur cocon sur une tige verte (souvent lisse) ou marron (souvent rugueuse) donneront des papillons aux ailes vertes ou marron ce qui facilitera leur capacité de camouflage. Les chercheurs ont montré que ce n'est pas la couleur mais la rugosité de la tige sur laquelle se fixe la chenille qui influencerait la couleur des ailes (manip en labo avec une tige verte mais rugueuse => ailes marron).

Pour aller plus loin il faut regarder les conférences en ligne du 7ème Nestlé International Nutrition Symposium de 2010 (un peu high level) nestle.mediasite.com/mediasite/Catalog/Full/76a...

Donc le fait de se réveiller avec la banane le matin influera sur notre potentiel de la journée voire même sur celui des celles et ceux qu'on croisera. C'est la magie de l'happygénétique :D
8
il y a 6 ans par Gerald
Merci @klodeko pour cette réponse d'expert ! Ça m'a replongé quelques années en arriere et à remis à jour quelques vieux cours de génétique "à papa"... Ça vaut quelques likes de plus les Skillers !
1
il y a 6 ans par EricCOTHENET
Un très grand Merci à @klodenko pour cette réponse...précise, claire, bref: pertinente....et sympathique !
Merci aussi @gmaison pour son commentaire et sa vidéo culte de J de Rosnay
Bravo Skiller !
Eric
3
il y a 6 ans par gmaison
@Klodeko je kiffe grave le terme d'happygenetique ! 8D
4
il y a 6 ans par HGAD_Consulting
J'aime Skiller et les Skillers pour ça : de la générosité et de l'info, de la découverte PRO ; merci @Klodeko, c'est un vrai plaisir d'apprendre de nouveaux sujets .
2
il y a 6 ans par LydieT
@EricCOTHENET Merci pour cette question car je ne connaissais pas du tout et j'ai appris quelque chose de très intéressant. C'est vraiment sympa ce réseau on apprend plein de choses !!
4
il y a 6 ans par Charlene
idem
2
il y a 6 ans par MarietteSicard
Sujet passionnant quand on pense au potentiel amplificateur du digital pour ces recherches: big data, capteurs et services personnalisés . Société du tout control ou innovation majeur en santé de quel côté penchez vous?
3
il y a 6 ans par Klodeko
@MarietteSicard merci pour la relance ;-)
As-tu suivi le projet Food4Me? En 2012 il y avait une analyse intéressante des business model existant et de leur perception par les consommateurs (www.food4me.org/mediacenter/2-content/74-webina... )

En médecine, force est de constater que les US ont pris une longueur l'avance avec le plan séquençage ADN/médecine de précision d'Obama ($+200M).
Ce "big-data" qui accompagne la transition numérique arrive en France à un moment où la France est en période de débat défensif avec la sécurité des données personnelles, la loi sur le renseignement... vimeo.com/125797493
Mais la France ne baisse pas pour autant les bras avec l'excellence reconnue de PhageX (Xavier Duportet) ou encore de MedTech (Bertin Nahum).
Amusant de rappeler que chez nous, le séquençage de son ADN sans injonction de la justice est pénalement poursuivi... tout ne sachant que le 3ème marché de 23andMe (www.23andme.com/ ) est la France :D

Le débat est ouvert...ou pas car la technique rejoindrait le destin de l'Allemagne dans la coupe du monde de foot selon Christian Godin (usbek-et-rica.fr/christian-godin-nos-machines-n... ).

En tout cas je suis persuadé que nous avons une carte à jouer dans le domaine de l'alimentation (www.maddyness.com/prospective/2015/03/10/startu... ) en trouvant l’équilibre entre technologie, digital et usages, en évitant de sombrer dans une geek attitude (ou "lol-économie") trop souvent très exclusive.
Comme disait William Gibson, "le futur est déjà là mais il n'est pas largement (ni équitablement ajouterais-je) distribué".

Pour savoir ce que demain pourrait être il y a Hello Tomorrow fin Juin hello-tomorrow.org/

Quelques articles de nature et new scientist tout frais pour "alimenter" la réflexion.
www.nature.com/news/personalized-medicine-time-...
www.nature.com/news/california-unveils-precisio...
www.newscientist.com/article/mg22630194.200-hum...
2
il y a 6 ans par MarietteSicard
Merci @klodeko pour les liens très intéressant! Il y a encore un gap entre les technologies de personnalisation high technique précises et peu accessibles et les mesures des traqueurs grand public peu précis mais déjà très présents. Comment se fera la jonction des deux mondes? Histoire à suivre...
1
il y a 6 ans par Jean_Philippe_RYO
Un terme nouveau... Tu as attisé ma curiosité ;)
Je n'ai aucune compétence suis le sujet mais j'ai trouvé cet article éclairant :
www.omics-ethics.org/fr/definition-nutrigenomiq...

Leur définition : "la recherche en nutrigénomique tente non seulement d’expliquer de quelle manière les nutriments et tout autre composant alimentaire influencent l’expression du génome (d’un individu ou d’une population), mais aussi comment le génome lui-même peut influencer la manière dont un individu ou une population réagit à son alimentation."

Si cela peut t'aider.
2
il y a 6 ans par Klodeko
Selon moi le second concept correspond à la nutrigénétique (je pinaille un peu je sais). openi.nlm.nih.gov/detailedresult.php?img=268293...
1
il y a 6 ans par Jean_Philippe_RYO
Pas de soucis @klodeko
Merci pour le lien !
2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.