Je conduis un proto (Yoomake) sur la personnalisation d'objets du quotidien en environnemant retail ==> ou comment compléter la production en masse actuelle, par la personnalisation de masse;

3d printing design figurine 3d makers personnalisation
6
2

7 réponses

il y a 4 ans par elebouille
Plaisir partagé! Désolé d'avoir tardé à vous rejoindre, mais je vois que la communauté est déjà bien active.

Oui j'ai vu la Techno CLIP, mais ça c'est pour dans 1 à 2 ans.

L'expérience du proto Yoomake montre 3 freins:
* le prix: il y a 1 premium à ne pas dépasser, même pour 1 produit singulier et unique;
* L'immédiateté: en magasin les consommateurs veulent un produit ou un livrable à la fin des courses (30 mn à 1 heure maxi)
* Dans l'esprit du grand public, le "3D" est un peu un fourre tout dans le sens ou l'on parle de textiles, de fabrication de cellules humaines, de prothèses, de maisons,... l'application retail a donc besoin de beaucoup d'explication et de vulgarisation autour de la 3D. Il y a un boulevard à prendre.

Mais il montre aussi un vrai attendu sur l'objet singulier, et c'est tout le sens de la fabrication à partir de fichiers numériques. Je travaille en verticalité sur 3 univers = figurines identiques (les fameux Mini me), le bijoux, la décoration.

Si @nicolasLassabe ou d'autres ont des inputs à proposer, ou veulent en savoir plus sur le concept Yoomake, je suis à votre disposition
2
il y a 4 ans par SylvainFerry
Bonsoir
c'est aussi un sujet qui m'interesse pas mal comment integrer une part de personnalisation dans la consommation de masse. On a deja développé le concept dans certains magasins pas un gros succes a date. Le temps de 1 heure est trop long temps moyen des courses 45 minutes mais attention le client n'attend pas !ensuite comment gerer le lien digital/physique tout un programme.
2
il y a 4 ans par elebouille
@sylvainFerry de quel magasin (enseigne) parles-tu?
2
il y a 4 ans par oimoci
@elebouille @sylvainFerry dans la vie réelle, vos entreprises se considèrent comme concurrentes ! Sur Skiller, je vous considère, la communauté vous considère, comme 2 individus libres de collaborer en partageant vos compétences individuelles ! A condition de conserver un niveau de confidentialité adaptée a chaque problématique, ce qui me semble être le cas ici comme ailleurs sur Skiller, ce sujet de compétition ne me semble pas en être un ! Pour info, je vous connaissais tous les deux déjà avant Skiller et nous abordions deja ensemble ce type de questions. La seule chose nouvelle est que je ne suis plus "au milieu" de ce réseau de partage de compétences....
Ce n'est pas toujours facile d'avoir un temps d'avance sur les autres ;)
Bravo a vous deux pour votre hauteur de vue !
Et si le 24 mars était la journée de "la collaboration avant la compétition !... " ?
4
il y a 4 ans par GuillaumeBeuvelot
Très rugulièrement le dirigeant de www.groupe-gorge.com passe à l'antenne de BFM souvent en matinée et présente les avancées de l'entreprise sur le sujet ... il est peut être utile des les contacter ou suivre leur actualité.
Le gourpe Gorgé fabrique des "machines outils" d'impression 3D
2
il y a 4 ans par oimoci
Emmanuel, quel plaisir de te savoir sur Skiller :)
Tu as posé ta question au bon endroit !!! Et quelle question ! Passer d'un mode de production confidentielle et artisanale avec l'impression 3D, à un mode "mass-market", beau challenge !
Tu as probablement déjà lu cet article qui date déjà d'une semaine : www.industrie-techno.com/clip-la-nouvelle-techn... car la vitesse d'impression reste un enjeu majeur !
Sinon, on a quelques experts ici @nicolasLassabe entre autres :)
1
il y a 4 ans par NicolasLassabe
Merci @oimoci pour la recommandation ! Nous travaillons en effet sur le sujet avec Artilect. N'hésitez pas à passer par @oimoci pour me contacter.
2
il y a 4 ans par gmaison
alors tu vois, moi, dans mon coin, j'ai une grosse boîte qui s'appelle GiFi. Son coeur de métier, ce sont tous les objets du quotidien, etc...

Mais c'est une super grosse machinerie logistique "de la mort qui tue".

Et tu vois, moi, l'idée qu'est venue autour de l'impression 3D, c'est que j'imaginais des gens qui décidaient d'avoir un de ces objets du quotidien, personnalisé, chez eux. Quitte à le fabriquer chez eux... des p'tits trucs, de rien du tout... Et puis pour le plus gros, ben, des "sushi daily" de l'impression 3D...

La personne est chez elle, fait son "fichier->imprimer" de ce qu'elle veut, avec une personnalisation possible, et ... soit c'est chez elle soit pour quelque chose de plus qualitatif, c'est dans son hypermarché qu'elle va le chercher...

Le truc - c'est Christensen qui le dit - est le suivant :
1. Trouve les non-consommateurs : qui ne consomme pas le produit
2. Disrupte les en créant le produit qu'ils veulent
3. pour cela, c'est quoi leur "Job is done" : de quoi ont-ils besoin pour faire ce qu'ils ont à faire

Là, t'as l'innovation de rupture.

Si en plus tu rajoutes le fait de te connecter à la multitude et que tu offres une plateforme de services... là, tu pètes les scores...

Bon, pour en revenir à GiFi... imagine que grâce à ce que j'ai décris tu prends 1% de son CA ==> déjà, ça fait 10 M€... pousse encore un peu... et tu déséquilibre un peu le géant...
1
il y a 4 ans par HGAD_Consulting
Je cogite à ce sujet également, et je reste confronté à 2 obstacles à ce jour dont 1 a déjà été listé ci-dessous ; le temps de fabrication pour aboutir à un résultat commercialisable et le 2eme est le niveau de HIM a intégrer dans la machine ou l'interface avec le client pour "effacer" l'usage limité de l'outil informatique par la majorité de la population. Ce niveau de pratique ne permet pas d'avoir un fichier 3D, mais plutôt le définir à l'aide de techniques cognitives très pointues (Google X travaille sur le advance cognitive) qui mélangent statistiques, culture, éducation de chaque individu, le tout en qques minutes, sauf si vous avez accumulé des millions de données sur chacun et que vous savez le reconnaître en face du pupitre, via sa position gps, son smartphone,...
1
il y a 4 ans par elebouille
HIM ?
1
il y a 4 ans par HGAD_Consulting
IHM et non HIM ...
1
il y a 4 ans par oimoci
IHM pour Interface Homme Machine ?
2
il y a 4 ans par elebouille
Ce sont effectivement 2 noeuds; d'autres solutions que la 3D existent pour créer la couche de personnalisation, et elles sont souvent plus rapides. L'I3D n'est pas une fin en soi.
Pour "effacer" l'usage limité de l'outil informatique comme tu dis, ma position est de créér un parcours client simple et intuitif qui permet à chacun de personnaliser son produit ==> benchmark utilisation ipad. Donc peu de machines sur place, et pas de barrières liées à la maîtrise des outils informatiques.

Maintenant lorsque l'on parle créativité, et que l'on aborde des sujets nouveaux, l'accompagnement humain est toujours un plus.
2
il y a 4 ans par MurielGINESTE
le savez-vous ? Il existe un laboratoire d'ergonomie à Toulouse (CLLE-LTC) qui peut peut-être vous aider sur l'aspect usage... Car dans l'usage, il n'y a pas que l'IHM...
2
il y a 4 ans par HGAD_Consulting
@MurielGINESTE ; merci de l'info sur le CLLE-LTC.
2
il y a 4 ans par FlorenceRigneau
J'ai une amie, qui a monté par ailleurs un FabLab, qui est sur le sujet... je lui envoie une invitation Skiller
1
il y a 4 ans par oimoci
Tu ne peux pas encore l'inviter Florence, mais tu peux l'inviter à demander une invitation sur skiller.fr :)
Merci !
1
il y a 4 ans par FlorenceRigneau
C'est ce que j'ai fait...en attendant la fonctionnalité!
2
il y a 4 ans par oimoci
Merci Florence :) Ca arrive....
1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.