élément à détecter PbO (en présence ou en absence)
le niveau de tolérance accepté est de 200 ppm

analyse materiaux verre
3
2

2 réponses

il y a 3 ans par Klodeko
En méthode destructive il y aurait les méthodes 3050B et 3052 concernant l'analyse des déchets et de leurs risques
www3.epa.gov/epawaste/hazard/testmethods/sw846/...
www3.epa.gov/epawaste/hazard/testmethods/sw846/...

Parmi les méthodes non destructives, il semble que l'anayse XPS (X-ray photoelectron spectroscopy analysis) permette d'accéder à la composition du verre en surface mais aussi dans la masse => www.lehigh.edu/imi/teched/GlassCSC/SuppReading/...
Un autre document qui cite les 2 méthodes destructives ci-dessus fait référence à la XRF (x-ray fluorescent spectroscopy) => toxicsinpackaging.org/wp-content/uploads/2014/1...
2
il y a 3 ans par MissSkiller
Miss Skiller n'aurait pas dit mieux cher @klodeko ;)
Bravo et merci :)
1
il y a 3 ans par MissSkiller
Bienvenue cher Mathieu :)

Miss Skiller est curieuse de découvrir le domaine d'application d'un tel procédé !?
1
il y a 3 ans par MathieuAuclair
Industrie du recyclage de verre
1
il y a 3 ans par JoyceMarkoll
Un rapide tour sur internet montre que ça ne court pas les rues. Je suis curieuse, et j'ai trouvé cela:
www.osha.gov/SLTC/leadtest/#leadmetals

«Both kits gave negative results for these tests, and thus they can reliably distinguish lead from antimony and tin which are often used in lead-free solders. Several lead-containing glasses were tested with these kits (Table 5). Both kits gave negative results. Evidently the lead is so tightly bound as the silicate that it is extremely insoluble, and thus these glasses apparently do not constitute a significant lead hazard.»

La page principale est ici: www.osha.gov/SLTC/leadtest/

Il doit bien y avoir des centres de recherche, en France et ailleurs, où c'est étudié. Je chercherais dans cette direction. (Universités… )
2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.