Ne peut-on pas être décontracté et tout aussi performant ?
L'originalité, la singularité, la polyvalence sont-elles seulement des preuves de légèreté, de désinvolture, d'inconséquence pour la majorité ?
En France (et ailleurs sûrement aussi), ne sommes nous pas enfermés dans nos clichés ?
Le monde de l'entreprise avec son mode de fonctionnement ancestral est-il devenu vétuste ?
Je me sens parfois une martienne sur la planète "entreprise" où être soi-même est parfois difficile si on veut pouvoir "plaire" au plus grand nombre et trouver le Graal.... : un simple emploi où mes compétences seront utiles et surtout utilisées !!

entreprise libérée reflexion
8
5

7 réponses

il y a 6 ans par YannBeccaria
Il existe un mécanisme décrit en psychologie : la catégorisation sociale. Selon lui nous avons tendance à accentuer les traits que nous partageons avec d'autres personnes, ainsi que ceux nous différenciant de celles-ci.
Si un groupe d'individus porte un uniforme, alors il est plus facile d'être reconnu comme appartenant au groupe avec le même uniforme qu'avec un déguisement. Il faut voir les choses en terme de signes distinctifs d'appartenance à un groupe et non en symboles de compétences.
4
il y a 6 ans par MarcianoALVES
Pas en France... problème de culture, de conformisme, de peur.... tout ça. Si on veut être jugé pour ses compétences et son apport à la culture de l'entreprise (qui peut se faire de façon originale), il faut aller vers un pays anglo-saxon...
3
il y a 6 ans par HGAD_Consulting
Bonjour @AurelieBonnet, je suis également consterné par cette culture qui nous collent aux baskets en France, alors que j'ai travaillé dans de nombreux pays ou l'image n'est pas importante et paradoxalement, ou on fait plus confiance à la personne. Je n'ai plus mis de cravate depuis 8 ans, malgré de fortes sollicitations sauf cette année, avec une rencontre avec une délégation officielle d'un pays africain, ou dans ce cas, l'uniforme et la cravate est un signe de respect.
A nous de faire le caméléon, et de bousculer les consciences pour changer ce dogme, et faire en sorte de prendre les gens pour ce qu'ils sont, quelle que soit leur image.
Je me rappelle avoir été en relation avec des chargés de clientèle en banque PRO, avec cheveux longs, piercing et tatouages en Allemagne ou en Ecosse; impensable en France !!
3
il y a 6 ans par JKeire_theos
je partage votre avis. cela debute avant meme l'entretien pour une embauche car 90% des cv sont tries par informatique qui nous loge dans des boites pour "aider" le recruteur. Ensuite vous en connaissez beaucoup des recruteurs qui auront le "courage" de presenter un candidat 'atypique'.
apres le CV "anonyme, va falloir inventer le recrutement a l'aveugle comme le concept de télé....

;o)
3
il y a 6 ans par Aurelie
ou le recrutement sans CV !
2
il y a 6 ans par ArlitConseil
Certes !
Mon fils de 19 ans, toulousain et noctambule par ses études, vit en ce moment en costume cravate car stage dans un ministère.
C'est la seule critique qui lui est remonté après son entretien d'embauche : sa tenue (alors qu'il avait déjà fait un gros effort).
Ce ne sont que des vêtements, mais cela apporte un éclairage significatif
2
il y a 6 ans par Aurelie
Impossible de quitter ces étiquettes... quand j'ai lu "ministère" j'ai pensé "austère" y a qu'à voir !
2
il y a 6 ans par Camille
Il me semble que cela évolue ! Regardons les start up françaises, à la Google ou justement le "décontracté" est largement recommandé voire obligatoire... De plus en plus de nouvelles entreprises ne sont plus à cheval sur le costume/cravate.
2
il y a 6 ans par Aurelie
parfaitement d'accord mais encore trop rare, les places sont chères :)
1
il y a 6 ans par MickaelGUERIN
Nous avons vu Simoncini au Petit Journal hier. Ma femme qui ne le connaissait pas m'a dit: ce type là, il a l'air hyper pro, exigeant et en même temps humain. Je lui ai demandé pourquoi? Réponse: il est classieux mais pas classique, décontracté mais pas trop, et ses attitudes semblent tournées vers l'autre. Il était juste habillé d'une veste simple, un jean, une chemise. Casual. Mais ce qu'il dégageait n'avait rien à voir avec ce qu'un politique sans cravate ou un PDG du CAC 40 en polo Lacoste peut dégager. Alors l'habit fait-il encore le moine, l'attitude guindée fait-elle le charisme? J'avoue être plus attiré par une attitude à la Niel, Simoncini, PKM, Jobs et autre Musk... On change peut être d'ère?
Quant au recrutement, oui bien sur un conseiller financier qui vient en jean basket, pas sur , mais si c'est pour bosser chez Naf Naf... Personnellement, j'ai toujours recruté, pour moi et les autres avec une question en tête: ai-je envie de passer 8 heures par jour avec cette personne?
1
il y a 6 ans par Aurelie
Tout à fait d'accord quand on parle d'un premier contact visuel direct.
Quand la seule image qui nous représente est un CV, c'est une autre histoire. Si je voulais pousser ma réflexion un peu plus dans le détail, je dirai que la polyvalence et la curiosité intellectuelle ont du mal à être valorisées dans les process classiques de recrutement. L'envie, la détermination, le potentiel sont enfouis sous des kilos de noms d'écoles, de noms d'entreprises, de nombres d'années d’expérience, d'âge, de sexe, de nombre d'enfants ........ pourtant ces notions pourraient sûrement compenser des tas de paramètres inquiétants comme le temps d'adaptation, le besoin de formation... Le but de l'entreprise est de toujours réduire le temps qui va amener notre nouveau collaborateur à être rentable et performant. Bien sûr certains métiers techniques ne s'inventent pas...mais ils s'apprennent parfois tout de même autrement qu'à l'école et certains autodidactes ne sont pas moins brillants que certains diplômés.

Du coup, pour avancer, comment transmettre son envie, sa polyvalence, sa curiosité intellectuelle dans son CV sans paraitre instable, inconstant ou pire incompétent et ne plus être qu'une prise de risque papier pour le recruteur ? le nombre d'années d’expérience n'est qu'un indicateur par ex : certains apprennent plus vite que d'autres... mais comment le faire ressortir dans un CV ?
1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.