Comment se présenter en moins de 3mn de façon efficace et impactante? 

Souvent dans les speed-business ou lors de salons et de rencontres, j'entends beaucoup de 'blablabla", moi j'fais ci, moi j'fais ça, tu vois comme mon produit est bon, je bosse avec "blablabla", tiens voilà ma carte appel moi ! 

Ben vous l'avez constaté...ça ne marche pas !

Alors comment faites vous pour vous former et sortir du lot ?

developpement personnel speed reseau speed business
3
5

7 réponses

il y a 1 an par ArnaudLemoine

L'enjeu n'est pas de parler de soit mais de répondre aux enjeux de son auditoire..; de sortir du jargon technique, de passer de la culture produit à la culture client.. je fais des mini formations sur ce sujet si cela vous intéresse.


A++

4
il y a 1 an par olivierChaillot

A force de vouloir tout faire vite, ne passe-t-on pas à coté de l'essentiel ?

le meilleur pitch n'est -il pas une simple prise de RV pour se présenter complètement après avoir "scanner" les besoins de l'interlocuteur ?

j'ai sans doute été démoulé dans un autre temps, mais j'aime bien prendre mon temps ... dans tous les domaines ... et mes interlocutrices(eurs) ne semblent pas s'en plaindre ;) être à l'écoute de l'autre est toujours profitable ... à chacun ...

4
il y a 1 an par christophedenos

Oui Olivier, vous avez raison, prendre le temps, "scanner", analyser, répondre aux besoins et aux attentes, se faire confiance, restent incontournables.

Nous sommes à la mode du speed business, qui est, pour moi, un simple vecteur de prise de contact rapide pour ensuite effectivement créer une vraie relation.

L'un n'empêche pas l'autre et "pitcher" ne s'applique pas uniquement à ce contexte, c'est une habitude, un muscle à développer et qui s'adapte à de nombreuses situations.

C'est du moins mon retour d'expérience.

2
il y a 1 an par ArnaudLemoine

L'objectif d'un speed business n'est pas de vendre mais de donner envie d'aller plus loin.. que votre interlocuteur air envi de vous rencontrer... bref d'avoir un RDV.. tout le reste n'est que blahblah inutile dans ce genre de situation.. donc un seul objectif... obtenir un RDV

3
il y a 1 an par ChristopheFantoni

C'est bien simple : je pratique ce que l'on appelle le pitch elevator, soit 3 min - montre en main - pour présenter le projet sur lequel je travaille. Je sais - par expérience - que si il y a besoin de beaucoup plus pour s'exprimer, c'est que le projet n'est pas clair dans la tête de son porteur.

3
il y a 1 an par christophedenos

Merci Christophe, je crois comme vous que la vision doit être claire, précise, spécifique.

1
il y a 1 an par FabriceT

> je pratique ce que l'on appelle le pitch elevator

Je suis curieux de savoir si c'est un régionalisme, à la manière des chocolatines, car le terme anglais est elevator pitch, une intervention verbale qui tient dans le temps qu'on passe dans un ascenseur. Pitch elevator me fait plus penser à ça : www.youtube.com/watch?v=jn3Vv6VYdxw

1
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Effectivement, le terme anglais est bien elevator pitch. Mais comme j'aime si bien le souligner sur Skiller, nous sommes sur un site français, fréquenté par des Français, et il vaut mieux utiliser des termes français pour bien se faire comprendre de tous. Or, vous savez aussi bien que moi qu'en anglais, les termes s'inversent. Ce que j'ai fait ici, étant donné que le terme est, en l'état, difficilement traduisible. De plus, il s'agit aussi du nom d'une émission française diffusée sur le web et présentée, si j'ai bonne mémoire, par la romancière./journaliste Vanessa Caffin. Accessoirement, j'aurais pu utiliser aussi la traduction, pas très correcte mais beaucoup plus facilement compréhensible, d' "argumentaire éclair". Mais qui connait une telle traduction de l'expression Elevator Pitch ?

1
il y a 1 an par FabriceT

> [...] Or, vous savez aussi bien que moi qu'en anglais, les termes s'inversent.

Rien à redire sur ce qui a été présenté. Le problème ici est que le terme pitch elevator n'est ni anglais ni français. C'est un point visible d'une singularité qui possède la capacité de décomposer deux cultures afin de ne former qu'un sous-ensemble appauvri que je nomme le froglish, une sorte de croisement hybride entre le goblish et le franglais. Cela me désole de percevoir qu'on frôle l'illettrisme à certaines occasions (pas ici, hein !?). Je n'ai rien contre ceux qui sortent un vocabulaire qui « ne fait pas sens ». Ils se sont adaptés plus ou moins consciemment à un milieu ou à un jargon, ils sont victimes mais, malheureusement, aussi vecteurs. Il faut être bienveillant avec eux.

Il y a une partie réservée à ça sur le site de l'Académie française : academie-francaise.fr/la-langue-francaise/termi... on y trouve même une recommandation sur pitch academie-francaise.fr/sites/academie-francaise....

je reviens sur.

> vous savez aussi bien que moi qu'en anglais, les termes s'inversent. Ce que j'ai fait ici.

Je doute que beaucoup de personnes utilisent les terme hours happy ou management lean. ;)

1
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Voici un lien, concernant une personnalité évoquée un peu plus haut, où l'on parle de Pitch Elevator :
fr.wikipedia.org/wiki/Vanessa_Caffin

1
il y a 1 an par FabriceT

Merci. Si j'ai bien saisi le concept de l'émission il s'agit d'un clin d'œil à l'elevator pitch. Pitch elevator car l'ascenseur est l'élément principal de l'émission dont on pourrait librement interpréter le titre par « l'ascenseur de la discussion ».

2
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Exactement.

1
il y a 1 an par usercentric

Je ne connais pas la nature de votre projet donc ma réponse sera superficielle mais je vous invite à ce mettre les utilisateurs de votre solution au centre de votre argumentaire c'est à dire éviter le propos auto-centré. En résumé comment vous permettrez à votre interlocuteur de se projeter comme utilisateur de votre solution.

Un détail utile : quand on pitche on ne vise pas uniquement les prospects mais aussi les prescripteurs. Donc comment aider ce dernier à parler de votre solution, pour cela il doit pouvoir mémoriser et répéter facilement ce que vous proposez. Exercez-vous à formuler votre offre en une phrase de 90 caractères commençant par un verbe d'action. Une phrase qui pourra introduire ET conclure votre pitch.

Un ouvrage de référence par un pro de l'évangélisation : L'art de se lancer, Guy Kawasaki. 

3
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Accessoirement, je rappelle que Guy Kawasaki a longtemps travaillé chez Apple (à l'époque de Steve Jobs)...

1
il y a 1 an par AlexandraQuillet

Bonjour, je fais partie d'un réseau d'entrepreneurs au sein duquel je m'exerce à pitcher en une minute, selon le schéma suivant :

- présentation : nom, société, activité

- service que je veux présenter : en fonction de l'actu (par exemple dans mon cas une formation à mettre en avant), présenter le service de manière attractive en se mettant à la place du consommateur (en quoi cela pourrait-il l'intéresser).

- une anecdote ou un exemple d'application (pour apporter une illustration parlante).

- si j'ai une demande, je la fais (par exemple pouvez-vous diffuser cette formation à vos contacts)

- je termine par ma marque et son slogan.

Si en une minute c'est possible, il est possible ensuite de décliner en différents formats.

Les avantages, clair, précis et plus d'impact.

bon pitch

Alex

2
il y a 1 an par christophedenos

Merci pour ce commentaire.

Cette approche ressemble beaucoup aux pratiques des BNI.

Simplie et efficace.

4
il y a 1 an par FredericLibaud

En effet éveiller de l'intérêt n'est pas facile.

Dans le domaine, une association efforst.org fait de l'activisme.

2
il y a 1 an par christophedenos

Bonjour à toutes et tous.

Beaucoup de réactions à ce post, je vous remercie, c'est motivant de vous lire.

J'organise une rencontre d'entrepreneur(e)s le 25 juin.

Avant une conférence, chacun se présente durant 3 mns, c'est aussi un atelier pratico-pratique pour apprendre à faire son "elevator spitch" et/ou tout simplement présenter son activité.

N'est-ce pas aussi l'occasion de se rencontrer physiquement, sortir du virtuel pour apprendre à mieux se connaitre?

www.billetweb.fr/bcc-de-toulouse#description

Je serai heureux de pouvoir échanger avec vous lors de cette matinée.

Petit précision, le coût recouvre la location de la péniche, le petit-déjeuner, la prestation de captation vidéo et la mise en ligne sur le site auquel vous aurez accès un accès illimité et gratuit, pour regarder les interventions des autres événements passés et à venir réalisées en .France. 

businessclubcafe.com/

Bonne journée.

1
il y a 1 an par Vortex42

Bonne chance pour la participation.
Je suis pris ce jour là.

2
il y a 1 an par christophedenos

Merci bernardrenou

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.