qu'est-ce que le mot "processus" évoque pour vous ? ... quand je parle au singulier d'un processus en particulier ou quand je l'utilise au pluriel, de façon plus globale ?

je complète ma question après vos premières réactions (dont je vous remercie déjà mille fois) :
Il s'agit de savoir quelles pensées positives et/ou négatives la notion génère dans votre esprit.
J'aimerais identifier d'une part les freins potentiels et par opposition les avantages perçus, liés à la notion de processus, dans le cadre professionnel.

processus
3
0

13 réponses

il y a 3 ans par LaurentMoquet
Le point important: ne pas confondre processus et procédure.
- Un processus est une vue générale d'une suite d'activités pour atteidre un objectif, transverse, avec des inputs, outputs et interfaces. Il satisfait un client (interne ou externe), est de nature dynamique, et suit un flux.
- Une procédure par contratste est une série d'étapes détaillées, orientée sur des tâches à accomplir ou des obligations à respecter. Elle est drivée par la conformité et satisfait à une règle.
5
il y a 3 ans par FlorenceRigneau
Voilà qui est dit!
Bon nombre de personnes que j'ai croisées, en effet, mélangent le processus avec la procédure.
Vive le processus!
3
il y a 3 ans par FlorenceRigneau
Dans mon esprit, c'est un mot positif.
Je travaille avec l'humain et dans ma partie , il y a un leitmotiv :"Trust the process". Que ce soit en accompagnement individuel ou en groupe avec des approches participatives, le processus est ma balise Argos pour naviguer dans des zones inconnues. Ce sont à la fois des principes et un design de session préparé en amont.
J'oppose "processus" à "contenu": Contenu des discussions, contenu du feedback donné par la personne avec qui je travaille. Je distingue en permanence les deux pour garder le cap et amener, le groupe à bon port.
Cependant, j'apprends à éviter ce terme en entreprise car il réveille chez de nombreuses personnes, le spectre d'un carcan, la lourdeur, la rigidité.
4
il y a 3 ans par Thelmaconseil
Merci à chacun de vous Skiller d'avoir partagé votre point de vue.
Voici une synthèse de nos échanges grâce auxquels j'ai pu tirer les enseignements suivants :

- le terme sonne globalement positif :
> il est aide à structurer le travail, apporter de la "méthode" (surtout "en zone inconnue") et donner du sens pour faciliter l'alignement des équipes sur un même objectif
> il peut aider à cadencer les activités ("faire avancer", "enchaînement")
> il est constitutif du patrimoine des savoir-faire de l'entreprise ("cartographie" / "modélisation" des activités)
> il facilite la fluidité du travail dans les contextes collaboratifs ("transversalité") et peut s'intégrer à des dynamiques agiles
> c'est un outil de compréhension des interactions entre les individus dans l'entreprise à partir de laquelle on peut entreprendre des voies d'"améliorations" ("rendre le processus plus efficient")

- dans sa dimension fonctionnelle et neutre :
> le terme évoque les sphères techniques de l'entreprise : on l'associe facilement au domaine de l'informatique / du numérique ("modélisation" via des outils informatiques, "Trop techno")

- les dimensions négatives du mot sont imputables à :
> des dysfonctionnements générés par l'humain
> une perception de principe contraignant avec :
# d'un côté : induisant la notion de principe contraignant de la "procédure" rigide, aliénateur de créativité pour ceux qui l'appliquent bêtement, sans compréhension du rôle des règles et sans intelligence collective
# et d'un autre côté : le caractère rébarbatif de leur modélisation et du maintien à jour de bibliothèques de modèles

Une surprise pour moi : Vous n'avez pas évoqué le frein à la communication entre les individus dans les points négatifs
4
il y a 3 ans par Flo_Mo
Merci @Thelmaconseil, pour le retour (processus de communication : tâche = feed-back : done).
Le processus peut être vu positivement comme média à (permettant) la communication et la communication comme source d'amélioration des processus : le point commun des 2 les relations humaines ;o)
Belle journée,
2
il y a 3 ans par Helene
Au pluriel génération de l'idée d'une démarche de cartographie des processus de l'entreprise : domaines, activités , enchainements, missions transverses... => pensée positive : on vise alors'un langage commun et une possibilité de donner un sens commun à chacun (mais pourquoi on le fait, qui sont nos partenaires, au bout du bout, cela sert à quoi)
Au singulier, dans processus je vois poindre le nez de la procédure voire du mode opératoire décrit tâche après tâches...=> Du coup pensée beaucoup plus négative voir image rébarbative du travail à mener
Tout cela sur base de vécu :)
3
il y a 3 ans par Hervemary
Transformation...C'est une question psy ? :)
2
il y a 3 ans par Thelmaconseil
c'est une question psy oui. Il s'agit de savoir à quelles pensées positives et/ou négatives la notion génère dans votre esprit. J'aimerais identifier d'une part les freins potentiels et par opposition les avantages perçus, liés à la notion de processus, dans le cadre professionnel.
2
il y a 3 ans par Jean_Philippe_RYO
Cela me fait immédiatement penser au book des processus de mon entreprise et à la modélisation des différents processus sous MEGA...
J'avoue qu'il y a plus fun comme pensée ;)
2
il y a 3 ans par Thelmaconseil
Merci pour ta réponse. Tu peux développer le côté "pas fun" pour toi ? en quoi ça n'est pas fun les processus ?
1
il y a 3 ans par Jean_Philippe_RYO
@Thelmaconseil, quand j'évoquais le côté fun ce n'était pas à proprement parlé sur les processus, juste que la question m'a immédiatement ramené à des pensées "boulot", à des dossiers en cours ! Désolé si ma réponse prêtait à confusion !

Du coup, pour répondre plus précisément à ta question : les processus sont une très bonne chose :) la difficulté c'est qu'ils sont rarement déjà écrits...pour les écrire, il faut accoucher les "esprits" des sachants (questionnement très intéressant au demeurant).
Cela pourrait surprendre de prime abord mais avec l'informatique, les métiers ont parfois (souvent) perdu cette connaissance. Le processus est dans l'informatique en quelque sorte... Alors il faut réussir à l'en extraire pour pouvoir le décrire, le partager, ... Ce qui demande du temps et beaucoup d'échanges avec le métier et la DSI. C'est tellement plus facile ensuite d'aborder les impacts de tel ou tel changement quand on dispose des macro processus et processus plus détaillés... Pour cela, il faut qu'ils soient regroupés en une même "bibliothèque", formalisés de la même manière (ce qui exige une certaine rigueur et de la formation) ...
La démarche processus, la gouvernance par les processus, requiert une vraie sensibilisation des collaborateurs de l'entreprise car au final, il faut que ce soit l'affaire de tous pour qu'ils restent à jour et vivent dans le temps. Je pense que cela demande du temps pour intégrer culturellement cette dimension processus.
2
il y a 3 ans par Stephane31
Il me vient tout de suite à l'esprit "approche processus". Au pluriel cela me fait penser à une cartographie de niveau 1. Au singulier c'est un processus particulier qui me vient à l'esprit.
2
il y a 3 ans par Thelmaconseil
Merci pour ta réponse. Et pour toi l'approche processus c'est une notion positive ou négative ?
1
il y a 3 ans par Stephane31
Personnellement c'est très positif. Dans une démarche d'amélioration, cela permet notamment de comprendre le fonctionnement des différentes entités d'une entreprise et leurs interactions.

A contrario, j'ai un apriori négatif du "tout processus", ou les plus insignifiants des sous-processus sont documentés. J'aime le pragmatisme ;) .
2
il y a 3 ans par PascalW
Bonjour ,
Pour moi "Processus" me fait à "moyen" ou "méthode".
2
il y a 3 ans par Flo_Mo
Bonjour,
Spontanément système donc interactions donc orthofonctionnement / dysfonctionnements...
2
il y a 3 ans par Thelmaconseil
Merci de ta réponse. Tu peux m'en dire plus sur le lien entre interactions et orthofonctionnements/dysfonctionnements ? en quoi le processus engendre des dysfonctionnements ?
1
il y a 3 ans par Flo_Mo
Le processus n'est qu'une partie du système. Ce n'est pas le processus qui engendre le dysfonctionnement mais l'acteur qui mène le processus. Il ne s'agit pas de système mécaniste ou systématisé mais d'activités humaines (interactions humaines), d'où l'apparence de dysfonctionnements (écart avec l'orthofonctionnement qui est une sorte d'idéal-type). Ce qui est intéressant, est de mesurer et d'investiguer cet écart pour comprendre puis rendre le processus plus efficient (un peu comme avec le lean et l'amélioration continue via les détrompeurs qui standardisent et stabilisent une opération : processus itératif d'amélioration). Pour le complément de ton questionnement, j'aime bien l'idée des précautions oratoires que tu suggères : il parait que les mots (maux) c'est la pensée...
2
il y a 3 ans par gmaison
Pour moi, un processus est un flux régit par des règles, méthodes.

J'ai deux sentiments un positif et un négatif :
Positif : cela permet d'avancer, les règles et méthodes sont des choses plutôt structurantes et permettent en outre d'être appliquées à plusieurs reprises. Cela relève d'une forme de discipline qui permet d'avoir un référentiel sur lequel s'appuyer pour agir.
Négatif : Il y a des règles et méthodes qui enferment et mettent des oeillères pour qui ne sait pas correctement gérer le principes des règles (pouvoir les mettre en perspectives ou prendre du recul par rapport à celles-ci). Pour moi, les processus vont à l'encontre de la créativité.

Donc, je suis un tout petit peu schizo. Mais tout va bien et je me soigne :)

J'avoue avoir tout de même une vision plutôt négative associée au terme processus. Mon côté créatif doit l'emporter, il faut croire ;)
2
il y a 3 ans par cecilevarin
pour moi c'est un mot trop "techno",
mais à connotation positive
il evoque une dynamique, une action,
quelque chose en cours, dont on ne voit pas la fin...
2
il y a 3 ans par NathalieCOGEZ
Bonjour,
Globalement la première pensée qui vient à l'énoncé du mot Processus est "beurp", effet négatif donc, car c'est un mode opératoire auquel il faut se plier (adieu réactivité, créativité, agilité).
MAIS, dans le cadre de mes fonctions, je suis amenée à accompagner l'équipe responsable du projet "cartographie des processus", ce qui a améliorer ma perception du mot, devenue nettement plus positive. Je m'explique : avec un processus on gagne de temps, de l'énergie, et si le "propriétaire" du processus est actif, alors processus rime avec amélioration continue et optimisation (encore des gains à la clef).
D'un point de vue global, ça peut effectivement faire peur, mais au final même si l'élaboration du Process map est assez chronophage, elle est particulièrement utile si maintenu à jour, expliqué et communiqué bien sûr.
1
il y a 3 ans par Thelmaconseil
Merci à vous tous pour vos réponses. Vous m'avez permis de valider mon nouvel article de blog et de caler mes verbatim :
Http://www.thelmaconseil.net/actualites/3-idees-fausses-sur-les-processus/....
Éclatante journée à vous.
1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.