Je souhaite lancer une société de prévention sur un modèle collaboratif et multi-entreprises (TEP/PME/PMI, collectivités), iP POP (Prévention Optimisée Partagée), mais se posent aujourd'hui les questions des avantages et inconvénients des différentes possibilités offertes: choisir le modèle de l'intérim, du groupement d'employeurs, du temps partagé.
Si vous deviez faire un comparatif entre ces formules, en temps que Manager, Directeur, RRH, Organisations syndicales, laquelle choisiriez vous et pourquoi?

groupement d'employeur prévention ressources humaines temps partagé interim
3
5

2 réponses

il y a 3 ans par PascalW
Bonjour,
Je ne connais que 2 de ces modèles mais je ne suis pas certains que l'on puisse faire ce type de comparatif.
En effet, l'intérim est pour moi n type de contrat que l'on pourrait tout à fait avoir en faisant du temps partagé ou dans un groupement d'employeurs.
De même le temps partagé me semble possible dans le cadre d'un groupement d'employeur.
La cas extrême, être en intérim pour faire du temps partagé dans un groupement d'employeur, me coupe définitivement toute possibilité de comparaison.
Sans doute, je ne maitrise pas des conditions sous entendues.

Si je devais considéré les choses selon le parti pris suivant:
- Travailler dans un Groupement revient à être salarié d'un GIE dédié
- Travailler en temps partagé revient à travailler pour son compte (indépendant ou en portage) pour des entreprises différents sans aucun lien entre elles en parallèle
- Travailler Intérim revient à travailler en tant que salarié d'une ETT pour des missions.

Alors je répondrai sans aucun doute que l'intérim est (ou plutôt) a été pour moi une forme d'esclave moderne. On est considéré comme de la viande qui n'a de la valeur que lors qu'elle est vendue. En cela c'est assez proche des SSII (même si ces dernières vous font rapidement vivre l'enfer lorsque vous êtes en inter contrat)
Pour moi la solution la plus confortable en tant que "travailleur" est d'être salarié d'un GIE. Cela demande la même souplesse intellectuelle et la même rigueur que le travail en temps partagé mais sans la nécessité de faire du commerce pour maintenir un parc client suffit.
Pour palier ce dernier soucis il existe des entreprise de travail partagé, c'est ce que j'ai expérimenté mais le fonctionnement devient rapidement celui des SSII si vous n'êtes pas vendu au moins 5 jours/ semaines.

Si je me place en tant que décideur (ma position va donc être assez contraire) à mon avis:
- L'intérim permet une très grande souplesse avec la possibilité de jouer sur les compétences dont j'ai besoin.
- Le temps partagé va me permettre de disposer d'une ressource quasi interne mais une certaine souplesse en terme de charges tant que c'est de la sous-traitance.
- Le GIE est plus contraignant et risque de poser des question de gouvernance mais permet également d'externaliser la charge.

J'espère avoir donner quelques éléments de réponse satisfaisant pour ton projet.
2
il y a 3 ans par RegisMARCHAL
Merci de ton retour avec pas mal d'éléments intéressants pour le projet.
1
il y a 3 ans par ElvireProchilo
Bonjour,
Je viens compléter la précédente réponse.
Un groupement d'employeur n'est pas un GIE (groupement d'intérêt économique). Il est constitué sous associatif et se caractérise par la responsabilité sociale et solidaire de ses membres (entreprises et sous condition des collectivités). Il impose donc une grande rigueur de gestion des emplois et des compétences côté RH, apporte de la souplesse chez les employeurs et une sécurité de l'emploi aux salariés (qui sont normalement embauchés en CDI via le GE).

L'intérim reste aujourd'hui la solution la plus utilisée mais est-elle la plus optimale ? Il semblerait que oui puisuq eles agences d'intérim s'orientent aujourd'hui vers de nouveaux services (recrutement, CDI interimaire qui pourrait ressembler au CDI du GE..., )
Les agences d'intérim ont en tout réagi devant l'exacerbation de la concurrence
Le temps partagé : portage salarial ? travail indépendant ? ou entreprise de travail à temps partagé ?

Les travail indépendant et le portage salarial semblent être les options les plus avantageuses : souplesse d'utilisation par l'employeur, une facture plutôt que des charges sociales, rigueur, obligation de résultat / de moyen (plus ou moins renforcé..), relation-client, ..
2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.