Alors que le responsive, le SEO et le "Content" sont au cœur des préoccupations des professionnels du web, avec l'UX qui pointe le bout de son nez, les webperfs restent peu suivies. Pourtant elles sont vitales pour la bonne santé du site avec des impacts forts sur le SEO (justement), le taux de rebond (en 3G 1 barre ça charge en moins de 5 secondes ?), le taux de conversion et même le coût AdWords. Souvent de simples optimisations et des choix techniques cohérents (hébergement de qualité) permettent de corriger le tir facilement.
Et vous, suivez-vous vos webperfs et celles de vos clients ? Connaissez-vous les astuces et les gains potentiels ? Quels sont vos outils ?

qualité site internet webperf
7
2

4 réponses

il y a 2 ans par EtienneZulauf
Puisque personne ne parle d'outil, je vous donne le mien : www.dareboost.com
En Français, avec des conseils adaptés à la solution sous-jacente si détectée, permettant un monitoring quotidien de son site, je suis vraiment très satisfait.
Nous faisons un rapport de chaque site que nous reprenons pour apporter des conseils dès les premières interventions, et validons chaque amélioration graphique en sortie avec un autre rapport. Le client matérialise bien les avancées, surtout avec une note globale simple à comprendre.
OUI, cet outil utilise d'autres outils plus connus comme Google PageSpeed, Yslow, etc... mais les agrège avec une interface en Français.
5
il y a 2 ans par Hervemary
Bonsoir,
oui essentiel...

moi aussi je fait mon possible pour que mes sites se chargent en mois d'une seconde. En ce qui me concerne, c'est un vrai challenge car mes réalisations comprennent souvent de nombreux applicatifs .

Je pense que les recettes que j'utilise, sont classiques :
Un bon serveur assez doté en CPU et mémoire vive,
du cache objet coté serveur,
le gzip activé,
le cache des pages pour les pages peu dynamiques,
l'optimisation des images à la volée,
le nettoyage régulier de la base de données,
la compression CSS/JS,
un CDN suivant la dispersion géographique des internautes, etc...

mais aussi, et surtout, à la base, savoir privilégier le code léger et bien écrit :)
1
il y a 2 ans par PascalW
Bonjour,

Il me semble difficile d'anticiper sur les condition d'utilisation et d'accès à Internet des visiteurs.
L'optimisation du code et la QOS de l'hébergement sont des minimums mais ne font pas tout.
Pour moi le web rime avec compatibilité maximum: un Internaute avec windows 98 et IE devrait avoir accès à la majorité des sites encore aujourd'hui (même si cet internaute n'existe plus)
Trop de sites sont développés pour une technologie spécifique et en prenant en compte que des débits élevés mais les développeurs perdent de vue que le haut débit n'a pas le même sens dans un incubateur de Toulouse et chez un médecin à St Etienne de Baigorry. (même si l'abonnement est le même).
Donc la seule bonne variable d'ajustement est la qualité du code selon moi.
1
il y a 2 ans par PascalW
Je me rend compte avoir mal compris la question.
Les webperfs et l'UX ne concernent que ceux qui n'ont pas de difficultés de connexion.
Le vieux militant que je suis de la Neutralité du Web s'est un peu emballé.
Navré.
1
il y a 2 ans par EtienneZulauf
Justement pas ! Les webperfs permettent d'afficher les sites plus vite pour l'utilisateur final, donc y compris et surtout pour celui qui a une faible connexion !
Quant à l'UX elle concerne absolument tout le monde.
Je suis d'accord avec @prelude, maintenir une compatibilité avec les navigateurs même plus supportés par leur propre éditeur est un surcoût non négligeable qui de plus est limitant pour le choix des technologies. Je pense qu'il vaut mieux participer à motiver ces rares utilisateurs d'installer un navigateur moderne ou faire pression sur leur DSI pour mise à jour.
2
il y a 2 ans par PascalW
Comme j'ai déjà dit: j'ai mal compris la question et je vous prie de m'en excuser.
Ceci étant, mon exemple sur les navigateurs obsolètes est un cas extrême. Vos réponses m'ennuient un peu quand même: quid des normes du W3C? à quoi servent elles sinon à limiter les impacts du logiciel de navigation?
Mais je vous l'ai dit j'ai répondu à côté de la question: mea culpa
1
il y a 2 ans par FredericLibaud
Bonjour,

La performance des sites Internet et plus généralement des logiciels est une notion importante pour ne pas dire vitale.

En l’occurrence, suivant l'adage "small is beautiful" les solutions simples et légères sont généralement plus encline à une meilleure performance. Le dimensionnement des ressources aura une incidence sur celle-ci.

D’où l'intérêt des tests de charges et de l'outillage de ceux-ci, qui certes représente un investissement, donc un coût mais, qui peu surtout éviter de gros soucis. Les tests de charges étant à parallélisé avec les tests fonctionnels bien sûr.

Frédéric Libaud, Expert en Numérique, Référent pour la région ouest de CINOV - IT
www.libaudfrederic.fr | blog.libaudfrederic.fr | www.cinov-it.fr
1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.