Ma question ne porte pas sur l'ampleur des actions envisagées, la profondeur de réflexion des dirigeants ou CODIR qui font aboutir à cette décision, mais plus simplement sur les critères qui sont réellement pris en compte pour donner le top départ.

change management transformation digitale transformation managériale
2
4

3 réponses

il y a 2 ans par olivierChaillot
Puis-je te renvoyer à un texte qui me parait assez complet sur le sujet :blog.dubitare.fr/lire/la-transformation-digital...
3
il y a 2 ans par HGAD_Consulting
Merci @OlivierChaillot pour l'article, je le connais (un petit peu seulement) et sa suite arrive à priori. Et toi, ton avis de 'grand écouteur' de nos entreprises et de ses dirigeants : tu entends et tu vois quoi ??
1
il y a 2 ans par FredericLibaud
Bonjour,

La Transformation Digitale des Entreprises ou Transformation Numérique n'est plus un sujet portant à discussion. La thématique est admise par la plupart des dirigeants et manager qui tarde à l'embrasser.

Ce n'est pas à mon sens une question de critères mais, plutôt d'opportunités et d'accompagnement. Car comment appréhender un sujet que l'on ne connais pas ?

La Transition Numérique fait l'objet d'un programme Nationale (www.transition-numerique.fr) soutenu par l'Etat (DGCIS) et piloté par Transition Numérique Plus (www.transition-numerique-plus.fr). Il a vocation à soutenir les initiatives visant à transformer les très petites structures et plus grandes avec le numérique (digital). Des centres de ressources ont été mis en place, ainsi que des conseillers à la fois public et privé sont référencés.

Le numérique peu et apporte bien des choses en terme de différenciation d'offre, de gain de productivité, de confort de travail des collaborateurs, ... d'efficacité économique tout simplement. Il faut juste comprendre que c'est avec l'ensemble des acteurs intéressés que l'on arrive à faire la transition et surtout pas en l'imposant. Car nombre d'entre eux ne sont des "Homonuméricus" !

Frédéric Libaud, Expert en Numérique, Référent pour la région ouest de CINOV - IT
www.libaudfrederic.fr | blog.libaudfrederic.fr | www.cinov-it.fr
2
il y a 2 ans par HGAD_Consulting
Merci Frédéric, de cette réponse, mais qui à mon sens ne répond pas à la question: d'après ton expérience, ton opinion, qu'Est-ce qui motive les décideurs à engager une démarche : l'activité qui décroit, envie d'être 'dans le vent', besoin réel d'accompagner sa force de vente, donner des solutions numériques plus efficaces à ses collaborateurs ,... la liste est longue..
Le contexte de cette question est très simple et je le partage : il se peut que la décision ne soit fondée sur aucune raison tangible, orientée Business ou pas, sans vision réelle.
1
il y a 2 ans par FredericLibaud
Bonjour,

La décision d'engager la Transition au Numérique est sous influence de plusieurs facteurs (influence, opportunité, exemple de la concurrence, ...). Le numérique est partout mais, peu de personnes en fait intègre correctement ce que c'est en réalité. Ils parlent de digital mais, cette notion est plus axé sur le marketing du fait des origines anglo-saxonne. La plupart associe numérique à informatique, or cette dernière n'est qu'une composante de la première.

Nos élites n'ont pas encore bien compris le sujet, je vois mal les dirigeants d'entreprises et les managers, le maîtriser et à minima en comprendre réellement tout les enjeux sans un accompagnement adapté.

Nous sommes en fait dans une problématique d'usage avant toute chose et c'est ce qui en ressort des Rendez-vous Parlementaire de Bretagne sur le numérique, qui ce sont tenues à Rennes le mois dernier.
Là encore, tout les enjeux n'ont pu êtres explicités et des décisions prises ont été argumentées sous l'intérêt des poids lourds industriels du secteur.

On parle de révolution numérique également, en fait cela va bien au-delà, car il y a une incidence sociétale qui influence la première.
Nous vivons donc une 3ème révolution qui n'est pas que numérique et qui n'est qu'à sont début.
Les dirigeants et managers doivent donc l'intégrer, ce servir de leur imagination pour faire évoluer leurs structures, ce qui n'est pas simple c'est vrai. L'enjeux est toutefois important et en vaut la chandelle !
1
il y a 2 ans par julieviala
Bonjour,
Dans les sociétés dans lesquelles j'ai travaillé, Pme uniquement, le virage s'est fait soit parce-qu'il devenait impossible de gérer sans ( volumes des données clients-fournisseurs) efficacement soit par envie d'optimiser l'organisation des services offerts. C'est un parcours long mais l'avantage, une fois passé les déboires obligatoires dans cette transition, est que la transition faite est très personnalisée et correspond exactement aux besoins. Dans un grand groupe, il existe les moyens d'anticiper le besoin, mais le seul danger alors, peut être de définir de manière très large ce besoin et de développer des outils qui ne seront pas forcément optimisés.
1
il y a 2 ans par FredericLibaud
Bonjour,

C'est justement souvent dans les cas ou l'on ne peu plus gérer sans, que la transition est souvent faite dans la précipitation !

Faire la Transition Numérique dans une entreprise qu'elle soit petite, de taille intermédiaire ou grande se prépare. Cela nécessite, un accompagnement plus ou moins approfondie, car elle touche à de nombreux sujets dans ses activités (business, RH, production, ...).
La Transition Numérique englobe les domaines techniques du système d'information mais, aussi métier (fonctionnel) et implique la participation de tous les acteurs de l'entreprise.
Il faut déjà faire un état des lieux le plus approfondie possible, puis ensuite définir des objectifs et enfin le chemin à parcourir, avec les étapes nécessaires. Cela impliquera des investissements plus ou moins lourds, donc des arbitrages nécessaires. Sans oublier de couvrir le besoin en formation (aux usages) des collaborateurs pour qu'elle soit efficiente.
Une Transition Numérique se fera sur de nombreux mois, pour ne pas dire années et la plupart des entreprises qui ont engagées celle-ci, sont loin d'avoir terminées.

Compte tenu des évolutions et de leurs rythmes en matière d'innovation numérique, nous ne somme que au début du sujet !

Frédéric Libaud, Expert en Numérique, Référent pour la région ouest de CINOV - IT
www.libaudfrederic.fr | blog.libaudfrederic.fr | www.cinov-it.fr
2
il y a 2 ans par julieviala
@FredericLibaud Bonjour. Vous avez raison, cela prend beaucoup de temps et nécessite un accompagnement. Sur les Pme accompagnées, toutes réagissaient à une nécessité soit interne, soit de marché. Effectivement, cela a parfois entraîné des choix trop rapides, et des changements à opérer. Il me semblait juste que dans cette démarche de début de transition, il était plus facile d'analyser le besoin car celui-ci était présent et non théorique. Ce que vous dites est plus que logique, car, comme dans toutes les décisions qu'une entreprise doit prendre, le bon sens prévaut et rien ne peut être fait trop vite. La problématique temps est d'ailleurs essentielle, sur cette question et bien d'autres. Un patron devrait penser systématiquement à 10 ou 20 ans mais pour eux aussi la notion relative de temps se raccourcit ces dernières années. Le numérique, à mon avis, doit pouvoir rester un outil et non un asservissement. Or, si l'analyse des besoins est trop rapide, on tombe vite dans quelque chose de " subi" et non d'utile
2
il y a 2 ans par FredericLibaud
Bonjour,

Exacte le numérique est un outil, qui ne doit pas asservir ! Mais rester au service de ses usagers.

C'est aussi une question de compétences, de besoins, ... Or nous sommes au début du sujet.
2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.