Aujourd'hui, internet fait partie de notre vie au quotidien en tant que consommateurs individuels. Pourtant, beaucoup de petites entreprises - qui représentent une bonne partie du tissu économique - ne l'utilisent pas encore pleinement. Pourquoi selon vous ?

entreprise site internet tpe pme
4
3

5 réponses

il y a 3 ans par Stephane31
La plupart des sites internet ne génèrent pas directement du chiffre d'affaire.
Avoir un site internet est devenu la norme et c'est important d'en avoir un, un peu comme quand on s'inscrivait dans les pages jaunes il y a quelques années. Cela donne une visibilité à des clients/prospect/fournisseurs.

Par contre deux ou trois pages soignées vont suffire pour beaucoup d'entreprises, et sans que cela soit forcément à un cout important. Je préfère un petit site "pas cher" ou m'appuyer sur une plateforme existantemais de qualité, à une usine à gaz obsolète qui pour le coup ne fera pas très sérieux.
5
il y a 3 ans par MARIONCOUTURE
Merci Stéphane pour votre commentaire !
Je suis d'accord avec vous. L'obsolescence d'un site internet est la pire image qu'une entreprise pourrait donner. Il vaut mieux avoir quelques pages bien mises à jour qu'un énorme site sans maintenance.
Pour ce qui est des plateformes, j'ai un avis plus mitigé, je trouve qu'aujourd'hui il y en a beaucoup trop, c'est devenu tendance du coup j'ai de plus en plus de mal à trouver la valeur ajoutée de chacune et pour le coup, pour les personnes ne s'y connaissant pas je trouve que cela peut être un piège. Bien sûr, certaines plateformes se valent et sont vraiment intéressantes. Mais je regrette ce côté "je surfe sur la vague" sans réfléchir à une vraie stratégie en profondeur.
1
il y a 3 ans par Julien_
Pour avoir réalisé des sites internet pour des petites et des grandes entreprises :

Un site internet demande un investissement, en temps et/ou en argent, et le retour sur investissement n'est pas forcément intéressant.

Certaines activités ont plus d'intérêt à avoir leur page sur une plateforme existante (TripAdvisor pour un restaurant par exemple).

C'est également un métier avec lequel tout le monde n'est pas à l'aise. Il faut savoir communiquer, ou bien faire confiance à quelqu'un pour le faire. Il faut également s'en occuper régulièrement (évoluer selon les pratiques, ex: contenu, site compatible sur mobile, changement de modes, interagir avec les visiteurs...)

C'est du travail, et c'est un métier à part.

Donc entre

- un site de présentation bâclé qui affiche des informations dépassées (ou qui le deviendront rapidement)
- une page créée par la communauté (je reprend l'exemple de TripAdvisor), qui est jolie, mise à jour, très bien référencée, qui permet aux clients de mettre des commentaires et des photos facilement

ça me parait normal que certains ne franchissent pas le pas, surtout s'ils ont d'autres leviers (événements physique locaux, presse, communautés auto-gérées,...).
4
il y a 3 ans par MARIONCOUTURE
Merci pour votre commentaire :)
Oui c'est vrai que la maintenance a un rôle primordial. Comme je le disais plus haut à un autre membre de Skiller, avoir un site obsolète ne sert à rien. Dans ce cas, il est certain qu'il vaut mieux avoir une unique page. Ensuite, pour ce qui est des plateformes, comme je le disais, je regrette le côté de la tendance où à mon sens, on ne pense plus le web comme un des canaux pour alimenter une stratégie précise et réfléchie.
Après, je pense que site internet professionnel et plateforme peuvent être très complémentaires. L'un et l'autre peuvent s'alimenter.
2
il y a 3 ans par PascalW
Bonjour,

Pour avoir accompagné des projets dans plusieurs PMe, il y a souvent un quiproquo sur ce type de projet. Ils 'agit avant tout d'un projet de "Com" avant d'être un projet IT.
Dans les entreprises que j'ai aidé, quand je leur demandais l'objectif du site, ce n'était pas toujours très clair.
Faire un site web impose d'avoir quelque chose à dire.
En tant que client, il y a de choses que je ne cherche pas sur le WEB (cela évoluera sans doute) mais quand je cherche un électricien, un garagiste, un boulanger, un coiffeur, un dentiste,... Je passe par le bouche à oreille. Pour ces métiers, la présence sur le NET peut se résumer à une ou deux pages vitrines pour "donner confiance", mais je ne pense pas que cela puisse aujourd'hui être un vecteur d'affaire.
En plus avoir un site impose, outre certaines obligations légales (souvent omises) de le faire vivre, de rester attractif et bien référencer (parfois même de la maintenance). Ces efforts ont un coût non négligeable.
Je sais bien qu'écrire cela ici peut être une provocation mais, personnellement, je déconseille (et je refuse) la démarche à ceux qui n'ont pas de prévision.
Par contre, je vois que de plus en plus apparaître de pages Facebook d'artisan, peut être est ce un bon bac à sable...
3
il y a 3 ans par MARIONCOUTURE
Merci pour votre commentaire :)
Je vous rejoints à 100%, beaucoup ne connaissent pas quel objectif donné à leur site web et pourtant il y a une vraie stratégie derrière. C'est avant tout un canal marketing, commercial et de communication.
Oui il est vrai que certains métiers fonctionnent beaucoup encore avec le bouche-oreille...mais j'ai lu récemment une étude sur les SMART HOME, ces futures maisons connectées...C'est assez édifiant de lire à quel point ces métiers de l'artisanat risquent d'évoluer à l'avenir.
Ne vous inquiétez pas pour la "provocation", c'est un débat ouvert :) Et je suis d'accord, il vaut prévoir la maintenance du site avant de s'engager vers quelque chose de trop "grand"...
2
il y a 3 ans par LudovicTant
Plus qu'un bac à sable, la page facebook est ce qui s'apparente le mieux au mode bouche à oreille. Et je préfère communiquer avec un artisan via facebook, qu'il consultera sans doute plus souvent que l'adresse mail affichée sur vieux et poussiéreux site vitrine pas mis à jour. Bon, je forcis un peu le trait, mais c'est l'idée.
D'ailleurs, certaines villes ont des "managers de (centre) ville" qui, entre autre, démarchent les artisans et commerçants de la ville pour les aider à créer et animer leur page facebook.
1
il y a 3 ans par PascalW
@LudovicTant : Facebook impose des mise à jour régulière pour 'continuer d'exister" et finalement la charge n'est si différente d'un site classique si on veut bien le faire. C'est en cela que je parlais de bac à sable, dans l'approche de la charge que cela représente et de la constance dans le temps.
Quand je tombe sur la page d'un artisan ou d'un restaurant créée il y a plusieurs mois sans vraiment d'actualité, je ne suis pas très emballé. De même quand je vois que le menu du jour n'est pas publié régulièrement.
Avoir une image en ligne impose en bout de course beaucoup de contraintes que les "marchands du temple" minimisent volontiers.
Tout se paie d'une façon ou d'une autre, y compris sur Internet.
Ensuite, il ne faut pas oublier que les avis de complaisance existent et sont de plus en plus répandus. Pour moi le bouche à oreille avec des personnes que je connais et en qui j'ai confiance ne sera remplacé par Facebook ou un autre média.

Peut être faudrait il lancé un sondage pour connaître comment les Skillers choisissent leur coiffeur, leur dentiste ou leur boulanger?
2
il y a 3 ans par SylvieClergerie
Les raisons sont diverses. En voici quelques-une :
- elles ne se rendent pas compte encore que sans vitrine sur Internet, elles sont invisibles
- le coût de réalisation d'un site Internet est peut-être trop important
- elles n'ont pas de personnel en mesure de créer ce site et d'assurer sa maintenance
- leur clientèle est dans une tranche d'âge qui n'utilise pas Internet.....

Mais globalement, il me semble que les petites entreprises ont compris l'intérêt d'avoir un site Internet (une vitrine en quelque sorte), mais pas encore celui d'être présente sur les réseaux sociaux pour promouvoir leur activité, acquérir de la notoriété, établir une proximité avec leurs clients...
2
il y a 3 ans par MARIONCOUTURE
Merci Sylvie :)
Entièrement d'accord, en plus, beaucoup d'entreprises pensent que site internet = référencement national uniquement, alors qu'aujourd'hui, on est beaucoup dans une géolocalisation de proximité...
Toutefois, c'est vraiment dommage de laisser un tel canal à mon sens de côté...
3
il y a 3 ans par olivierChaillot
Hasard de calendrier ? le flux d'aujourd'hui traite du sujet ... blog.dubitare.fr/lire/newsletter-5652f302-b568-...
2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.