Trop longues, trop courtes, on les attend, on en rêve, on les prépare...

Mais au final, qu'en attendez-vous de vos vacances ...

bien etre changement voyages
4
4

4 réponses

il y a 1 an par olivierChaillot

Voilà une sélection tout spécialement pour alimenter ta réflexion :

skiller.fr/question/les-pros-sont-ils-connecte...

skiller.fr/question/les-vacances-une-fete-ou-u...

skiller.fr/question/combien-de-jours-de-vacanc...

skiller.fr/question/les-pros-dirigeants-ou-sal...

skiller.fr/question/comment-les-travailleurs-d...

skiller.fr/question/ou-les-francais-partent-il...

3
il y a 1 an par ThierryDIJON

Merci Olivier,

Hmm, beaucoup de bonnes questions... mais derrière celle-ci demeurée une autre, pourquoi est-on heureux de partir?, qu'est-ce qu'on en attend de ce voyage ?...  Qu'y cherche-t-on que notre vie active ne nous donne pas ?...

1
il y a 1 an par Vortex42

Le temps de réfléchir..... pour être encore plus efficace.

L'idéal serait de ne jamais travailler ...  on rendrait bien plus de travail !

Donc dans le voyage tout ce qui est propice à le développer : calme, nouveauté, mais pas nécessairement confort et luxe.
(On n'est jamais autant créatif que lorsque notre transport/lieu... habituel est en panne/inaccessible, en utilisant un autre).

2
il y a 1 an par olivierChaillot

La réponse ne peut être que toute personnelle !

Pour ma part, depuis tout petit j'avais une vocation qui a été fortement contrariée par la vie : je voulais être rentier !!!

Alors, chaque fois que je pars en vacances, j'ai un peu l'impression d'assouvir ma vocation ....

Peut être que d'autres ont ce sentiment ?

3
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Personnellement, je ne prends jamais de vacances. La raison ? J'ai encore beaucoup trop de choses à apprendre pour me perfectionner dans mon art.

2
il y a 1 an par ThierryDIJON

Intéressant. Mais pour aller plus loin, est-ce que le voyage ne peut pas se conjuguer avec cet apprentissage ?

2
il y a 1 an par ChristopheFantoni

Quand je parle d' "art", je parle d'une maitrise technique qui nécessite à la fois une approche théorique et pratique. Ainsi, mon approche théorique implique le plus souvent une attention maximum qui n'est pas compatible avec la notion de voyage. Quant à l'approche pratique, elle implique le plus souvent la présence d'outils/de machines qu'il me faut acquérir/maitriser pour être réellement pratique.

Par exemple, actuellement, je suis en plein développement de mes premiers produits USB.

Pour comprendre la norme, il me faut toute mon attention, car elle représente des milliers et des milliers de pages (dans ses versions 1.1, 2.0, 3.0, etc.). Jusqu’ à présent, je m’étais contenter de jouer un peu avec elle, utilisant pour cela des solutions « déjà toutes faites », mais après une première étude plus approfondie, j’ai bien compris que je n’irais pas plus loin que l’initiation si je me contentais uniquement de l’aspect facile de la chose.  

Pour la mettre réellement en pratique, il me faut acquérir du matériel électronique qui me donne suffisamment de liberté pour développer aussi bien des cartes sons, des hubs, des claviers, des souris, etc.

Une fois terminée, la multi-certification de mes produits — devenu quasi obligatoire — va impliquer que je m’équipe du même type de machines que celles que l’on trouve dans les laboratoires. Cela implique également qu’il va me falloir un peu de temps pour savoir comment fonctionnent ces machines. Par exemple, pour savoir si mes produits USB sont certifiables « RoHS », il va me falloir un pistolet à rayons X fluorescent (Olympus en propose plusieurs modèles). D’ailleurs, à son sujet, les quelques vidéos que l’on trouve sur la toile parlent très clairement de la maitrise obligatoire d’un vocabulaire technique spécifique à l’outil. Sans cette maitrise, l'outil ne sert à rien.

Bref, le voyage c’est bien pour de l’initiation, de l’approximation, mais il est fortement déconseillé si votre ambition est réelle. Il ne peut être utile que s’il vous reste une ultime étape nécessitant très peu de temps (par exemple, pour rencontrer le patron de l’usine asiatique qui fabriquera votre produit). Mais n’en espérez pas plus.

3
il y a 11 mois par SABRINA76

Etant traductrice professionnelle, je voyage beaucoup. Ceci pour le travail mais aussi pour les vacances !!! :)

Dépaysement (voir autre chose, d'autres gens, d'autres cultures...), pratiquer mes langues étrangères, partager ma culture, DECOUVRIR le monde, me fabriquer de beaux souvenirs, renforcer ma passion des voyages, enrichir mes contacts pro. et amicaux partout à l'international, etc.

2

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.