Bonjour à tous, 

Au cours de mes vingt années d'expérience en informatique (principalement dans le Nord de l'Europe), j'ai constaté comme tout le monde que 2/3 des projets n'aboutissent pas, et que les 3/4 du 1/3 restant dépassent le budget et/ou le délai. Rien de nouveau sous le soleil, et les analyses convergent toujours vers quelques conclusions désormais classiques: "mauvaise" expression des besoins (selon le fournisseur, et les guillemets signifient aussi très souvent que le fournisseur n'a pas écouté ou n'a pas voulu entendre, quelquefois à dessein pour surfacturer), changement de scope en cours de route, scénarios de test incomplets, mauvaise discipline, absence de méthodo, non-maîtrise du jargon informatique, etc.

Pour les PME, le problème est d'autant plus grand qu'elles n'ont que très rarement accès aux standards industriels de l'informatique comme UML, par exemple. En outre, les méthodes de développement interactives Agile / scrum engageant la co-responsablilité du résultat demandent la confiance dès le départ, qui est rarement présente...

Il n'existe pas de solution miracle, bien entendu. Mais je voudrais verser une pièce au dossier avec le prototype d'un outil que j'ai développé: SyRUP. Voir www.digifuga.nl/syrup (in English)

L'idée est d'utiliser un tableur Excel qui contient une structure de données (modifiable et extensible) qui comprend des méta-données d'une méthodologie (j'ai choisi RUP) ainsi que des feuilles dans lesquelles vont être saisies les données du projet (rôles, besoins, requêtes, livrables, phases, itérations, critères d'acceptance, etc). Le système produit d'une part un site internet avec des graphes interactifs qui représentent la cartographie du projet, ainsi qu'une série de documents en format PDF, qui forment une bibliothèque de documents qui obéissent aux standards de l'industrie informatique. De plus, l'application effectue une analyse sur la cohérence et la complétude des données, et exporte également vers SQL et XML. 
Une telle application, à mon sens, permet de gagner du temps, d'augmenter la qualité du cahier des charges, et de faciliter (dans les deux sens du terme), le dialogue entre la PME et la SSII. 
Le système n'existe que sous la forme d'un prototype. Il faudrait écrire un manuel, faire un refonte du graphisme et de l'IHM du site généré, et mettre le programme en ligne pour en faire un véritable web-service. Et on peut étendre les fonctionnalités, par exemple pour en faire un outil de support pour les appels d'offre, pour le budget, pour le planning, pour le test, pour l'évaluation.

Dans mon approche, je me suis principalement basé sur des principes courants aux Pays-Bas (d'où je viens) et dans le monde anglo-saxon. 

Je choisis de rendre mon prototype public, pour avoir vos retours sur l'applicabilité d'un tel outil en France. Bien entendu, tous vos tuyaux pour des personnes ou sociétés qui voudraient se lancer dans l'aventure de SyRUP, soit pour développer le produit, soit en tant que client, sont les bienvenus!

excel gestion de projet outil informatique pme
8
7

5 réponses

il y a 2 ans par PascalW

Bonsoir,
Je trouve à priori l'idée intéressante et le fait de s'appuyer sur Excel devrait simplifier les problèmes d'intégration.
Je pense par contre qu'il faut garder à l'esprit que le monde PME est très hétéroclite et il faudra sans doute trouver des critères pour cibler les bonnes entreprises et ne pas s'essouffler à démarcher des entreprises qui n'en ont pas besoin. Une grande majorité des PME pour lesquels j'ai travaillé avait pour seuls véritable projet le renouvellement de leur parc et de la solution de gestion. Dans ce cas, pas besoin de planification: on peut migrer une dizaine d'entreprises par mois sans difficulté en parallèle.
Mais je pense que sur des entreprises plus "MidMarket"  ou sur des projets plus structurant (comme la gestion des temps) SyRUP peut être d'une aide précieuse.

je regarderai de plus prêt en rentrant de vacances

5
il y a 2 ans par jfkappes

Pour avoir pratiqué RUP et préféré par rapport à d'autres méthodes, je trouve cette approche de simplification de RUP très séduisante à priori et serai intéressé de rediscuter avec vous de la manière dont nous pourrions stresser votre prototype dans le cadre de la formation Simplon de septembre.

je vous recontacte à la fin de mes congés la semaine prochaine.

3
il y a 2 ans par orvadis

Bonjour,

Je suis financière de métier, j'ai participé à des projets assez importants dans des grands groupes (ERP/EPM) et je suis aujourd'hui dans le monde de la PME. En tant que financière; et donc adepte d'Excel, j'ai jeté un coup d'oeil rapide.

Je suis assez d'accord avec @PascalW : il faut cibler les entreprises. L'outil  fait appel à des notions de gestion de projet poussées, non maîtrisées par des dirigeants de petites PME qui travaillent en grande partie à l'instinct et avec ce qu'ils ont dans la tête.... et attendent un reporting clair et simple: 3 feux vert/rouge pour dire si ça va bien ou mal, le temps pris à ses équipes, dans les grandes lignes.

A ta disposition si tu veux tenter de me convaincre que je te fasse un retour sur mon sentiment de financière.

Bien cordialement

Christine

2
il y a 2 ans par BasDekker

Bonjour, 

Merci pour ta réponse (et merci au passage à tous ceux qui m'ont envoyé des messages par mail). 

  • Pour l'essentiel je suis d'accord avec toi, et c'est le grand enseignement de cette première session "publique" pour mon outil: je surestime mon public;
  • Les formes de reporting claires et simples, ce n'est pas un problème, cela peut se construire. Mails il faut également offrir une possibilité de navigation pour entrer dans le détail des points qui nécessitent de l'attention. C'est pour cela que je suis en train de développer une nouvelle IHM (un premier exemple, en Néerlandais mais bientôt en Français sur: wmv.digifuga.nl/projecten/funcdesc/gromithtml/i...)
  • La finance n'est pas pour l'instant un des domaines que je cible, partant de l'hypothèse que la finance est en règle générale bien fournie en termes d'applications. Mon produit n'est pas une application transactionnelle, c'est un outil de modélisation que l'on peut utiliser pour les projets, la gestion de changement, la gestion de qualité, le support RH, la consultance, etc...
  • Le produit est un prototype, et il le demeurera pour l'instant: la campagne de crowdfunding est un enorme flop. Ce n'est pas grave: ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort :-)
  • ... je crains cependant de devoir mettre le développement du produit au frais pour l'instant, car j'arrive au bout de mes resources en solo. Cela étant, l'aventure est ouverte à quiconque se sent l'âme d'un apporteur d'affaires ou directeur d'une boîte à fonder

Merci encore pour ces retours!

1
il y a 2 ans par BasDekker

Merci @PascalW  et @jfkappes pour vos réponses. J'ai attendu une petite semaine après votre retour pour vous laisser "atterrir". J'attends vos prises de contact avec impatience pour pouvoir discuter de tout cela... :-)

Au cours de ces dernières semaines, j'ai mis sur pied une campagne de financement participatif pour SyRUP sur Ulule: www.ulule.com/syrup/

(Voir également la vidéo allégorique de SyRUP en illustration). 

Pour l'instant, je me suis limité à mon premier cercle pour "sortir de la couveuse" (les cinq premiers financements nécessaires avant que la page ne soit indexée publiquement). Je travaille en ce moment à l'élargissement de la campagne.

S'il y a parmi vous tous des personnes qui sont tentées par l'aventure SyRUP et qui veulent construire ensemble un vaisseau commun, contactez-moi! Je suis volontiers preneur de bonnes idées, de compagnons de voyage, de passagers et d'affréteurs pour la campagne Ulule et au-delà!
Bien cordialement, 

Bas Dekker
 

1
il y a 2 ans par PascalW

Bonsoir,

Je vais essayer  de regarder cela  d'ici à la fin de la semaine prochaine.

C'est promis

2
il y a 2 ans par BasDekker

Bonjour à tous, 

Je vous donne un petit point actu sur le projet SyRUP:
Je travaille en ce moment sur trois choses: 

  1. la communication dans mon réseau pour la campagne de crowdfunding qui ne décolle pas (je ne m'attends pas à des miracles: le concept est difficile à "vendre" à des non-spécialistes sans démonstrateur en ligne) 
  2. une première version de démonstration de la nouvelle version de l'IHM (voir par exemple: www.ulule.com/syrup/news/a-new-interface-for-s...)
  3. la recherche d'un partenaire de type industriel ou une personne physique qui serait prêt à investir et à fournir une logistique commerciale

Les retours que je reçois de la part des ingénieurs, chefs de projet et utilisateurs finaux potentiels sont tous positifs. Ce sont les décideurs et les financies que je ne parviens pas à convaincre. Je m'y prends donc mal. Et tous vos conseils pour rectifier le tir sont les bienvenus ;-)

Bien cordialement,

Bas Dekker

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.