Pensez vous que les stages, d'immerssion, d'integration, tout court, soit utiles, benefiques, pour l'entreprise; pour le stagiaire.

design montage video stages
4
4

4 réponses

il y a 2 ans par EtienneZulauf

Bonsoir Jean-Luc,

Il y a une certaine thématique dans tes questions, n'est-ce pas ? :-) Ca se passe bien pour ton fils ?

Il serait dommage de ne prendre que le point de vue des innombrables dérives dans notre société actuelle, ou celle du chef d'entreprise uniquement. Je ne peux pas laisser dire que ça ne sert à rien ! Revenons à l'idée de base. L'immersion de quelques heures jusqu'aux stages doivent permettre à une personne de prendre contact avec la réalité du métier pour pouvoir confirmer son choix dans cette voie, ou de se préparer au travail effectif peu avant la fin des études.

Il va sans dire que certains cursus ultra-théoriques (beaucoup en fait) ne laissent aucunement entrevoir ce monde réel du travail et l'apport pour l'étudiant est à mon sens très intéressant (enfin un peu de pratique !).

Je passe volontairement sur la partie "abus et dérives des stages", c'est un chapitre à part entière et le débat est plutôt sur les patrons voyous que sur l'intérêt de la chose.

Pour fournir une "bonne" immersion, ou un "bon" stage, l'entreprise doit se rendre disponible. C'est là je pense le principal problème. Dans le monde fou que nous vivons, chaque seconde compte et expliquer le B A BA du boulot c'est une personne qui va sacrifier plusieurs heures, juste pour une immersion, et à priori une personne importante puisque ayant une vision globale sur l'activité de la société. Pour un stage c'est encore pire selon les formules : c'est plusieurs jours de sacrifiés. Il est acceptable que beaucoup d'entreprises ne puissent accorder ce temps de pure transmission gratuite, voire coûteuse si le stage est rémunéré. On en arrive aux dérives...rappelons qu'il est interdit d'utiliser un stagiaire pour une responsabilité attribuable à un collaborateur.

Je pense que le procès qu'on fait aux stages est plus profond : la plupart des entreprises ne prennent pas de stagiaires, laissant les voyous en abuser. On en vient aux valeurs, au plaisir de la transmission ou simplement du don. Quand on voit que La Quadrature du Net, l'un des seuls remparts qu'il nous reste pour garder l'Internet libre, n'arrive pas à avoir assez de dons, chaque année pour tourner, si 10% des entreprises dont l'activité est directement liée à Internet donnait 100 € on en serait pas là ! On peut parler de Wikipédia, Mozilla, LibrOffice,... la liste est longue des associations et, fondations qui rendent un service inestimable à la population et qui galèrent pour se financer. Les entreprises qui "donnent", dans tous les sens, se font rares, au nom de la rentabilité...et parfois simplement de la flemme !

Si chaque entreprise faisait le "sacrifice" de bien accueillir, à hauteur de son effectif, un stagiaire ou une personne en reconversion par an, les stages seraient nobles et valorisants. Comment ne peut-on pas participer à (in)former les futures forces vives de sa profession, et se plaindre plutôt qu'on manque de jeunes diplômés ? Tout le monde peut le faire, même le consultant. C'est une aventure humaine, c'est l'occasion de présenter son travail à une personne qui peut en comprendre la technicité, comment on aime le faire, de confronter ses idées, voire de préparer une future embauche. C'est le devoir des entreprises envers la société.

Nos conditions de sélection de stagiaires sont draconiennes, car on ne peut pas partir des fondamentaux du web, mais de notre spécialité : le développement complexe. Mais les heureux élu(e)s sont reçu(e)s dans des conditions exemplaires, traités comme les autres, et travaillent sur des projets internes, jamais pour un client. Tout cela fonctionne très bien. Ils repartent je pense et l'espère satisfaits et sont de bons ambassadeurs. Mais le plus important : ils ont pu, sans stress, comprendre comment nous exerçons notre métier et se préparer à rentrer dans la vie active, choisir un employeur selon des critères qui leurs étaient inconnus et aller plus loin que ce que leurs cours leur ont appris.

www.occitech.fr/blog/2016/07/mon-stage-chez-oc...

www.occitech.fr/blog/2016/08/mon-stage-chez-oc...

Ca vous inspire, vous révolte ? Tant mieux, c'est mieux que de rester sur des réponses négatives. On peut mieux faire, discutons-en.

5
il y a 2 ans par ChristopheFantoni

Pour moi, les stages n'ont aucune utilité. C'est juste de la main-d'œuvre gratuite pour l'entreprise.

1478
3
il y a 2 ans par ArnaudLemoine

En accord avec @ChristopheFantoni .. mains d'oeuvre gratuite, ce qui entraine en plus une distorsion de concurrence

1
il y a 2 ans par JeanLucBISSON

Bonjour,

Tout a fait d'accord avec Etienne; les stages sont une trés bonne chose pour le Stagiaire, comme pour l'Entreprise, dans la mesure ou ils sont bien fait. bien organisés et debouche sur des choses concretes.

Des entreprises qui jouent le jeu, il y en a, mais sont peu nombreuses, c'est dommage.

Je pense qu'il faudrait peut etre changer les choses a ce niveau la, mais je ne suis pas politique, alors ....

Mais, je crois qu'il faudrait que tous les acteurs du travails, change d'etat d'esprit. Je forme, 1 Stagiaire et il va ailheurs. .. ou est le probleme dans la mesure ou je recupere 1 stagiaire qu'aura formé une autre entreprise.

Je pense qu'en France, nous n'avons pas encore, ou beaucoup moins, cette esprit, pour le travail. Il faut arreter que chaque entreprise ne regarde qu'elle meme; Elle doit regarder, son secteur, voir toute l'economie du pays.

Les entreprises ont tout interet a former des jeunes, a les embaucher, meme s'ils partent apres. Les entreprises Francaises, l'economie Francaise ne s'en sortira pas si chacun la joue "perso".

Sinon, mon fils avance, doucement, mais surement, avec papa derriere. Et c'est bien, mais j'entends trop souvent, "mais vous chercher a avancer a l'Anglo-Saxonne". Certainement; c'est un autre etat d'esprit, plus axé sur l'initiative, sur l'ENVIE, sur le risque... Et pourquoi on ne copirait pas ca sur les Anglo-Saxon ?

PS : son stage en immersion, il l'a fait dans 1 entreprise Toulousaine, qui s'est occupé de lui, qui lui a montré le metiers, les metiers. et J'ai Remercié x fois la personne qui a accepté de le prndre pour se stage. Et il a gardé des relations avec ces personnes qu'il repasse voir regulierement. 

J'ai pas parlé Pognon, obligations, profit, perte de temps, dans ma derniere Phrase. Mais, ENVIE, Volonté, desir, plaisir (de bosser ensemble). Et si c'etait ca la solution.

Merci

2
il y a 2 ans par PascalW

Bonsoir,

Difficile de répondre en général, sur l'utilité de ces stages... J'espère simplement que vu le budget qu'ils représentent, ils ont bien une utilité.

A mon avis, pour simplifier l'intégration de nouveau collaborateur, c'est une meilleure chose que les intégrations à "l'arrache" que j'ai pu vivre.

Par contre je pense qu'il y a une taille critique pour qu'une entreprise organise ce genre de stage. Dans une TPE, cela semble un peu ridicule à priori.

Maintenant, je vois aussi que ces stages servent à la com de l'entreprise sur les réseaux sociaux et permettent à certaines vieilles boutiques d'avoir l'air "branchouille" vu de l'extérieur.

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.