comment allez vous y donner du sens?
quelles questions vous posez vous?
quels sont les points bloquants vous freinant dans votre démarche d'évolution?

transformation career development talent management mindfulness sharing economy
6
5

7 réponses

il y a 5 ans par IsabellePruvot
Prochaine étape de carrière ? J'y suis en plein dedans. Réflexions autour d'un nouveau mode entrepreneurial, moins lourd administrativement et plus collaboratif. Désir de consacrer du temps à l'acquisition et au développement de compétences (notamment dans le domaine social et comportemental) mais aussi à la recherche appliquée . Donner du sens à mon travail est essentiel d'autant que la frontière avec la sphère privée est de plus en plus mince . Ce sens je le trouve principalement dans l'échange, le partage, l'apprentissage, mais aussi dans les valeurs collaboratives et la réflexion active autour des nouveaux paradigmes sociétaux et managériaux.
Des questions, je m'en pose beaucoup évidemment : Comment concilier sécurité financière et épanouissement personnel ? Comment préserver son autonomie, exprimer sa créativité tout en effectuant un travail productif ? Comment fluidifier le marché du travail et sortir son épingle du jeu lorsqu'on ne rentre pas dans une case ?
Les principaux points bloquants sont le conservatisme et la rigidité de certaines organisations, le décalage entre les systèmes de valeurs qui rendent la communication difficile. Les métiers et les compétences sont en pleine mutation, de plus en plus transverses, de plus en plus orientés soft skills, les profils des candidats évoluent, des ajustements sont donc nécessaires entre les différents acteurs du marché du travail pour favoriser et fluidifier la rencontre des talents et des besoins des entreprises. Je trouve par exemple de plus en plus difficile de mettre un titre sur un CV , le principe des tags me semble plus adapté et bon nombre de cabinets de recrutement ont conservé leurs vieux réflexes et privilégient les savoirs au savoirs-être.
Cette préparation au changement se fait pour ma part, par un travail individuel (thérapie, coaching) et collectif (groupes de réflexions, analyse de pratiques, formation).
7
il y a 5 ans par FrancoisLeMoullec
Je me pose d'abord la question de ce que veux faire dans la Vie : Quelle est ma VOCATION ? . Il y a des excellents coachs qui vous accompagneront pour faire cela . C'est pour moi un préalable à tout changement.
3
il y a 5 ans par BenoitZELLER
Suis en plein dedans... :D
C'est justement parce que ça a du sens, que je ne pose pas la question du sens à y donner.
Les questions ? bien entendu, il y en a tous les jours. Est ce un bon choix, vais je y arriver...
Le principal frein : le doute
3
il y a 5 ans par jeromedelon
j' ai d'abord eu mon Bpjeps de BAFD et/ou le complément de mon BPJEPS pour pouvoir être directeur d'un centre de Vacances. Pour me préparer je voudrais avoir d'abord quelques années dans l'animation pour pouvoir avoir appréhendé mieux le rôle quand je serais directeur et de continué a me former
2
il y a 5 ans par HerveGEFFROY
J'ai été accompagné par un cabinet d'outplacement avec lequel j'ai pratiqué une démarche de "retour sur soi". Cela m'a permis de structurer ma réflexion autour d'exercices imposés. Celui qui m'a le plus éclairé a été d'écrire mes "mémoires". Ou comment en posant sur le papier les souvenirs importants de ma vie (personnelle comme professionnelle), un fil rouge m'est apparu et m'a donné les clés pour dessiner la suite. Work in progress ...
2
il y a 5 ans par Marie_Pierre
Suis en plein de dedans aussi et espère que cela va réussir. Une mutation assez lente et longue, quelque chose que l'on a à l'intérieur de soi et difficile à identifier. Ma première étape a été un bilan de compétences, réalisé à l'APEC. Sa réussite est liée à la qualité de l'accompagnant et à la sincérité de ce qu'on expose. 5 ans après, je m'en sers encore. Ensuite, des questions, encore et encore, une reconversion totale dans la cuisine qui n'a pas abouti faute de financement FONGECIF. Des aléas de la vie qui m'ont fait quitter la région parisienne pour le Pays Basque et un licenciement économique suite à la liquidation de l'entreprise dans laquelle je travaillais. Et si le grand saut, c'était maintenant. C'était il y'a un an, un an pour murir le projet, trouver la bonne formule, se faire accompagner, créer un réseau, je touche presque au but, me reste plus qu'à trouver des clients....
1
il y a 5 ans par christopheblanchard
En france on dit "Prendre un risque"... les anglo saxons disent " take a chance" , alors je dois partir m'installer en angleterre dans les mois a venir... et je prend cela comme un nouveau depart, un genre de reset... meme si je garde mon disque dur :))
3
il y a 3 ans par JacquesFuchs

Mes prochaines étapes : 3 projets qui vont déboucher sur au moins deux startups.... dont un projet dans un de mes premiers amours .... :-)

1

Vous aimez Skiller?

Rejoignez la communauté.